En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Table Ronde sur Buster Keaton avec Pierre Etaix, Thomas Salvador et Jean-Philippe Tessé

1 avril 2015

En avril 2015, La Cinémathèque française organisait une grande rétrospective consacrée à Buster Keaton. A cette occasion, après la projection du film "Le Caméraman", une table ronde réunissait le critique Jea​n-Philippe Tessé et les cinéastes Pierre Etaix et Thomas Salvador pour évoquer le génie comique de Buster Keaton. Cette table ronde était animée par Bernard Benoliel.


Graphiste de formation, Pierre Étaix s'initie à l'art du vitrail auprès du maître-verrier belge Théo Hanssen, pour lequel il travaille un temps en Italie. Puis il s'établit à Paris, où il gagne sa vie comme illustrateur de revues. Parallèlement, il débute au music-hall avec des numéros comiques où il met en place son style, puis au cirque avec le clown Nino. Sa rencontre avec Jacques Tati est déterminante : Pierre Étaix devient gagman, puis, en 1957, assistant réalisateur sur le film Mon oncle, dont il dessine l'affiche. À travers ses dessins et ses accessoires, il apporte au cinéaste sa touche très personnelle. À cette occasion, Pierre Étaix fait également une rencontre cruciale, celle du scénariste et adaptateur Jean-Claude Carrière, avec lequel il va signer ses premiers courts métrages, Rupture en 1960, puis l'année suivante Heureux anniversaire, qui remporte l'Oscar du meilleur court métrage en 1963.