Avant-gardes et incunables

Le Fantôme de Robinson Crusoé
Spectacle de lanterne magique

Patrice Guérin
France / 2015 / 1:10:29

Le héros de notre histoire est Robinson Crusoé qui, confiné sur son île, semble nous rappeler une actualité bien proche. Captation d'un spectacle de lanterne magique de la Cinémathèque française conçu à partir de plaques de sa collection.

Le Fantôme de Robinson Crusoé est la captation d'un spectacle de lanterne magique écrit et conçu par Laurent Mannoni (directeur scientifique du patrimoine de la Cinémathèque française), inspiré par l'œuvre de Daniel Defoe et les Mémoires d'Étienne-Gaspard Robertson. Avec Nathan Willcocks (narrateur), Liénor Mancip (harpe), Zak Mahmoud (bruitage), Laure Parchomenko et Laurent Mannoni (lanternistes). Ce spectacle a été donné en 2015 au Théâtre impérial de Compiègne dans le cadre du Festival du film historique.


« La lanterne magique est une machine d'optique que l'on nomme magique, sans doute à cause de ses effets prodigieux et des spectres et monstres affreux qu'elle fait voir, et que les personnes qui n'en savent pas le secret attribuent à la magie. » Cette définition date de 1693, quelques années après l'apparition de la « lanterne de peur » dans le grenier de l'astronome hollandais Christiaan Huygens à La Haye, en 1659 – il y a plus de 360 années. La Cinémathèque française conserve l'une des plus belles collections au monde de plaques de lanterne magique (plus de 25 000 pièces, datant du XVIIIe siècle aux années 1920). Elle organise exceptionnellement des projections, réalisées avec des vues anciennes et une rarissime triple lanterne Tri-Unial fabriquée à Bradford en 1887.

Laurent Mannoni

Voir aussi le site « Laterna magica », une plongée dans la collection de plaques de lanterne magique de la Cinémathèque française à travers quelques-uns de ses fonds Plus d'informations sur la triple lanterne Tri-Unial sur le Catalogue des appareils cinématographiques de la Cinémathèque française