Film visible sur HENRI jusqu'au mercredi 2 décembre
American Fringe

Rukus

Brett Hanover
États-Unis / 2017 / 1:26:45 / VO avec sous-titres français en option
Avec Brett Hanover, Alanna Stewart, Andrew Gafford, Morgan Jon Fox.

Un film hybride, entre documentaire et fiction, sur les furries, communauté secrète obsédée par le travestissement en costumes d'animaux.

A hybrid film between documentary and fiction about the "furries", a secret community obsessed with cross-dressing in animal costumes.

Rukus a été présenté à la Cinémathèque française en 2018 dans le cadre de la programmation American Fringe. Remerciements à Arts Arena, Livia Bloom Ingram, Richard Peña, Octavio Gonzalez (Skinkro Subtitling).

Présentation d'American Fringe par Livia Bloom Ingram et Richard Peña


Au début, quand j'ai rencontré Rukus, j'ai été complètement fasciné par ce qu'il écrivait, parce que c'était vraiment fort, personnel et cru. J'ai été littéralement séduit. Pour l'adolescent de 17 ans que j'étais, et qui avait eu beaucoup de complexes au niveau sexuel, ça a été, à travers un regard de documentariste, la possibilité de porter un regard sur le mouvement furry, de l'explorer par procuration. Quand je dis que je suis un réalisateur de documentaires, qu'est-ce que cela signifie réellement ? C'est en fait un moyen de se rapprocher de quelqu'un tout en gardant une certaine distance. Je pense aussi que j'avais le béguin pour lui.

Initially, when I first met Rukus, I had a lurid fascination with what he was writing, because it was really intense, personal and raw. I was totally enamored of that. It was a way for me, someone who—as a teenager—had a lot of hangups around things that were sexual, a way to look at furry and exploring it vicariously through his life as a documentary filmmaker at age 17. When I say I am a documentary filmmaker, what does that mean at that point? It means a way to relate to somebody at a distance. I also think I had a crush on him.

Brett Hanover

Le mot des programmateurs / Curators' note

Quand un jeune photographe (Brett Hanover, avec ce premier film profondément personnel) emporte son appareil photo à une convention furry à Memphis, il découvre un monde étrange, bien plus séduisant qu'il ne voudrait l'admettre. Au fil de ce film passionnant et courageux, à mi-chemin entre documentaire et fiction, sa relation avec son amie d'enfance gagne en maturité, tout comme sa fascination pour un artiste furry surnommé Rukus, qui de son côté travaille d'arrache-pied à un roman graphique complexe... tout en luttant contre ses propres démons intérieurs. De cette plongée dans l'étrange milieu furry résulte un film extrêmement touchant, qui nous conduit au plus près des motivations de ces adeptes des costumes d'animaux.

When a young photographer (Brett Hanover, in this deeply personal first film) takes his camera to a convention in Memphis, Tennessee, he finds this strange world of people who like to dress up in animal costumes more enticing than he'd like to admit. Over the course of this captivating and courageous hybrid documentary-narrative film, his relationship with childhood friend Robin (Alanna Stewart) grows less casual, as does his fascination with a furry artist named Rukus. Rukus, in turn, is hard at work on an elaborate graphic novel... while struggling with his own internal demons. For all the strangeness of its milieu, Rukus is nevertheless a deeply moving film, as we get to see what makes animal impersonators tick.


Si vous souhaitez programmer le film / If you wish to program the film : http://bretthanover.com/rukus/

Quelques critiques du film (en anglais) / Some reviews of the film :