Catalogue des appareils cinématographiques de la Cinémathèque française et du CNC

Accueil > Collection

 Le physicien anglais Charles Wheatstone est le concepteur en 1838 du stéréoscope à réflexion et à dessins géométriques. Dans le stéréoscope, on visionne grâce à deux lentilles deux images (dessinées ou photographiques) légèrement décalées, qui en se superposant donnent un net ef...

 Le physicien anglais Charles Wheatstone est le concepteur en 1838 du stéréoscope à réflexion et à dessins géométriques. Dans le stéréoscope, on visionne grâce à deux lentilles deux images (dessinées ou photographiques) légèrement décalées, qui en se superposant donnent un net effet de relief. Des milliers d’appareils de visionnement de plaques stéréoscopiques seront commercialisés, sous des formes simples ou très luxueuses, tout au long du XIXe siècle.

Avant même l’invention du Cinématographe, quelques chercheurs prométhéens ont rêvé d’assouvir un fantasme apparu dès la Renaissance : « voir le mouvement continué de place en place » avec son relief, ses détails et animations, et même avec les sons et les couleurs : déjà le mythe du « cinéma total »… Après Jules Duboscq, Cook et Bonelli, William Friese-Greene est sans doute le premier à obtenir un vrai film stéréoscopique au début des années 1890. Les essais ne manquent pas durant les débuts du cinéma : l’un des élèves de Marey, Lucien Bull, fabrique une visionneuse pour les films stéréoscopiques à grande vitesse qu’il réalise alors sur le vol des insectes. René Bünzli et Victor Continsouza (fabricants des appareils Pathé) réalisent « l’animateur stéréoscopique » dans lequel l’obturation se fait par miroir oscillant, et qui permet le visionnement de films stéréoscopiques grivois. Plus tard, au début des années 1910, Continsouza allait livrer à Pathé une énorme et superbe caméra stéréoscopique, aujourd’hui conservée à la Cinémathèque française, qui permit d’enregistrer quelques films 35 mm à deux rangées d’images.

C’est le principe déjà ancien de l’image polarisée qui a permis la grande vogue des films 3D durant les années 1950. De nouveau, les recherches sont relancées, et des prototypes parfois étonnants témoignent de cette nouvelle course à l’invention.

Lire la suite Refermer

66 appareils

Trier par : Date d'ajout | Date de fabrication | Nom

Lunette pour vues stéréoscopiques - AP-15-3020(1/2)

Auteurs : Lenny Lipton

Fabricants : StereoGraphics

Année de fabrication : 1995

lunette active à cristaux liquides pour film 3D avec émetteur modulateur de polarisation

Stéréoscope - AP-98-2094

Fabricants : Revere Camera Company

Année de fabrication : À partir de 1955

boîtier en plastique avec deux oculaires réglables en longueur et en largeur ; passe-vues pour images stéréoscopiques 3 x 10 cm ; logement intérieur pour deux piles Leclanché 1,5 volts 20 ampères et une ampoule électrique

Caméra film 35 mm pour prise de vues stéréoscopiques - CNC-AP-97-772

Auteurs : Cuvier

Fabricants : Debrie, Etablissements André

Année de fabrication : À partir de 1955

entraînement de deux films 35 mm par trois griffes latérales ; deux débiteurs dentés ; emplacement intérieur pour deux magasins débiteur et récepteur ; deux objectifs ; moteur électrique incorporé ; soufflet en cuir ; pare-soleil ; variateur de vitesse ; prise électrique ; poignées ; niveau à bulle ; lunette de visée (bouchée)

Caméra film 35 mm pour prise de vues stéréoscopiques - AP-95-1814

Auteurs : Georges Périnal

Année de fabrication : 1945

entraînement de deux films 35 mm par deux fois deux griffes verticales ; deux débiteurs dentés centraux montés sur le même axe ; deux objectifs à décentrement ; viseur à miroir sur le film ; compteur de métrage ; prise électrique pour moteur

Lunette pour vues stéréoscopiques - AP-11-2681

Auteurs : Louis Lumière

Fabricants : Louis Lumière

Année de fabrication : 1935

lunette ronde en bakélite imitation caille avec deux filtres bleu et jaune

Lunette pour vues stéréoscopiques - AP-15-3013(1/2)

Auteurs : Louis Lumière

Année de fabrication : 1935

lunette en bakélite pour images anaglyphiques, avec verre bleu et verre orangé, sous étui carton portant la mention "Ecrans Louis Lumière"

Lunette pour vues stéréoscopiques - AP-15-3012(1/3)

Auteurs : Louis Lumière

Année de fabrication : 1935

lunette en bakélite pour images anaglyphiques, avec verre bleu et verre orangé, sous étui bakélite et sous étui papier cristal portant la mention "Ecrans Colorés L. Lumière"

Stéréoscope - AP-95-1291

Fabricants : Unis France

Année de fabrication : Entre 1920 et 1930

boîtier en acajou verni ; oculaires en bakélite noire ; deux lentilles ; verre dépoli ; volet et miroir orientables ; fond rabattable ; mise au point par crémaillère

Stéréoscope - AP-95-1317

Fabricants : Gaumont, Société des Etablissements

Année de fabrication : À partir de 1929

boîtier en métal peint ; deux lentilles à écartement réglable ; panier mobile pour vingt plaques de verre 6 x 13 cm ; trappe avant pour accéder au panier ; mise au point par curseur ; changement de vues par molette

Stéréoscope classeur de salon - AP-95-1318

Fabricants : Gaumont, Société des Etablissements

Année de fabrication : À partir de 1929

boîtier en métal peint ; deux lentilles à écartement réglable ; panier mobile pour vingt vues transparentes 6 x 13 cm ; trappe avant pour accéder au panier ; mise au point par curseur ; changement de vues par molette

Caméra film 35 mm pour prise de vues stéréoscopiques - CNC-AP-97-777

Année de fabrication : 1925

platine à deux objectifs parallèles ; réglages micrométriques en hauteur et en largeur par plusieurs engrenages

Caméra film 35 mm pour prise de vues stéréoscopiques - CNC-AP-97-778

Année de fabrication : 1925

platine à deux objectifs (absents) parallèles ; réglages micrométriques en hauteur et en largeur par plusieurs engrenages

Stéréoscope - AP-95-1281

Fabricants : Jules Richard

Année de fabrication : 1920

porte-objectif dépliant en métal ; deux objectifs ; plaque stéréoscopique 10,5 x 4,5 cm sur verre

Stéréoscope - AP-95-1282

Fabricants : Unis France

Année de fabrication : 1920

porte-objectif dépliant en métal nickelé ; deux objectifs ; plaque stéréoscopique 6 x 13 cm ; poignée

Stéréoscope - AP-95-1283

Fabricants : Unis France

Année de fabrication : 1920

porte-objectif dépliant en métal nickelé ; deux objectifs ; plaque stéréoscopique 6 x 13 cm ; poignée

Stéréoscope - AP-95-1311

Année de fabrication : 1920

deux lentilles à écartement réglable ; classeur ; plaques en verre 4,5 x 10,7 cm et 6 x 13 cm ; mise au point par crémaillère ; aimant

Stéréoscope - CNC-AP-97-625

Fabricants : Unis France

Année de fabrication : 1920

boîtier en bois avec deux oculaires ; crémaillère pour régler la partie avant avec échelle de graduation ; verre dépoli et cadre arrière orientables

Stéréoscope - CNC-AP-97-627

Fabricants : Unis France

Année de fabrication : 1920

deux optiques fixées sur la partie métallique avant ; passe-vue dépliant à l'arrière

Stéréoscope - CNC-AP-97-628

Fabricants : Unis France

Année de fabrication : 1920

deux optiques fixées sur la partie métallique avant ; passe-vue dépliant à l'arrière

Stéréoscope à vues fixes cinématographiques - AP-95-1284

Auteurs : Georges Dreyfus

Fabricants : Georges Dreyfus

Année de fabrication : 1913

boîtier en bois recouvert de papier imitation cuir, pourvue de deux lentilles permettant de visionner un couple de vues cinématographiques fixes extraites de films Gaumont