En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Aujourd'hui le cinéma propose tous les lundis soirs des rencontres et des projections (mêlant courts et longs métrages) consacrées à la jeune création cinématographique contemporaine.

Dans les salles

Films, rencontres, conférences, spectacles

Dominique Rocher

Dans ce récit de survie, Dominique Rocher revisite le film de zombies dans un Paris désert et confiné. Sorti en mars 2018, passé peut-être inaperçu, La Nuit a dévoré le monde est d'une actualité troublante cette année. Le film sera suivi d'une carte blanche du réalisateur.

Delphine Gleize

Delphine Gleize filme avec finesse et élégance la fragilité et la résilience des hommes dans ce Beau joueur, suivi d'une carte blanche.

Premiers pas

Leurs longs métrages sont à l'affiche, découvrez leurs courts !
Au même titre que les longs métrages, de nombreux courts sont ancrés dans nos mémoires, constituant comme une histoire parallèle du cinéma français. Ces séances trimestrielles visent surtout à faire découvrir ou redécouvrir des films courts de cinéastes dont un long métrage est à l'affiche, éclairant sous un nouveau jour la découverte de celui-ci.

Quentin Dolmaire

Révélé en 2015 par Trois souvenirs de ma jeunesse d'Arnaud Desplechin, Quentin Dolmaire est le héros vacillant de deux courts métrages français contemporains.

Matthieu Bareyre

Avec L'Époque, Matthieu Bareyre offre un premier long métrage intense qui capte les pulsations d'une jeunesse croisée la nuit, au hasard de ses déambulations dans la capitale. Film suivi de la carte blanche du réalisateur, consacrée à Alfonso Cuarón

Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche