En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Restauration des films sonores : des origines aux « Enfants du Paradis »
Table ronde

30 novembre 2012

La technique numérique rend d'énormes services à la restauration des films – à condition que l'on s'en serve prudemment et en respectant les formats et techniques originels. Comment restaurer les sons de films parfois très anciens comme ceux du Phono-Cinéma-Théâtre de 1900 ? Comment restituer les sons du Vitaphone ? Comment nettoyer sans transformer la bande son d'un classique comme Les Enfants du Paradis ?


Laurent Mannoni est directeur scientifique du patrimoine de la Cinémathèque française, directeur du Conservatoire des techniques cinématographiques et commissaire d'exposition. Il est l'auteur de nombreuses contributions sur les débuts du cinéma. En 2006, il a publié une Histoire de la Cinémathèque française (Gallimard).

Céline Ruivo est directrice des collections films de la Cinémathèque française.

Martin Koerber est le directeur des collections films de la Deutsche Kinemathek (Berlin). Il a récemment restauré Metropolis (Fritz Lang), avec la fondation Friedrich-Wilhelm-Murnau, ainsi que Loulou (G. W. Pabst) avec Big Sound et Haghefilm.

Jean-Pierre Verscheure est professeur honoraire à l'Institut national supérieur des arts du spectacle (INSAS) à Bruxelles, membre du conseil scientifique du Conservatoire des techniques et de plusieurs associations internationales. Historien des techniques cinématographiques, il dirige un centre de restauration sonore, Cinévolution, dans lequel plus de soixante-quinze systèmes sonores sont opérationnels.

Maurice Gianati, historien du cinéma et collectionneur, se spécialise sur les débuts du cinéma. Il a dirigé avec Laurent Mannoni l'ouvrage Alice Guy, Léon Gaumont et les débuts du film sonore, John Libbey, 2012.

Léon Rousseau est compositeur et ingénieur du son à L.E. Diapason, studio spécialisé dans la restauration sonore pour le cinéma. Il a restauré le son d'environ 600 longs métrages pour des ressorties en salle ou des exploitations vidéo.