En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Ozu aujourd'hui
Conférence de Diane Arnaud

28 avril 2014

La reconnaissance tardive du cinéma de Yasujirō Ozu en Occident, dans les années soixante-dix, plus de vingt ans après les consécrations d'Akira Kurosawa et de Kenji Mizoguchi, s'explique par la croyance selon laquelle la « japonéité » de son univers aurait été inaccessible à un spectateur lointain. Il est donc paradoxal qu'aux yeux de réalisateurs tels que Wim Wenders, Claire Denis, Alain Resnais ou Hirokazu Kore-eda, la façon si singulière qu'a eue Ozu de filmer le monde soit devenue plus qu'une référence : une source d'inspiration pour d'intimes variations. Cette conférence sera donc le récit d'un complet renversement de perspective.


Diane Arnaud enseigne l'analyse filmique à l'université Paris-Diderot. Elle s'est d'abord intéressée au cinéma japonais avec son livre Kiyoshi Kurosawa : mémoire de la disparition (Rouge Profond). Elle a récemment coordonné avec Mathias Lavin l'ouvrage collectif Ozu à présent (G3J éditeur) sur les différentes formes de résonances de l'esthétique « ozuienne » dans le cinéma contemporain.