En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

« Le Club des trois » et Lon Chaney
Dialogue avec Gary Lucas et Nicole Brenez

19 février 2018

À la suite du ciné-concert de Gary Lucas sur Le Club des trois (Tod Browning, 1925), Gary Lucas répond aux questions du public. Ensuite, Nicole Brenez dialogue avec Bernard Benoliel autour de la figure de l'acteur Lon Chaney, qui a tourné dix films avec Tod Browning entre 1919 et 1930. Surnommé « l'homme aux mille visages », Chaney était un artiste transformiste, capable de toutes les apparences et de toutes les performances.


Bernard Benoliel est directeur de l'action culturelle et éducative à la Cinémathèque française.

Nicole Brenez est professeur à l'université Paris 3, directrice du département Analyse & culture cinématographique à la Fémis. Elle programme les séances d'avant-garde à La Cinémathèque française. Parmi ses ouvrages : De la figure en général et du corps en particulier : l'invention figurative au cinéma (1998), Cinéma d'avant-garde, mode d'emploi (2012), Jean-Luc Godard théoricien des images (2015). Elle a consacré à Lon Chaney une étude en deux parties, « Acting », dans la revue Cinémathèque (automne 1997 et printemps 1998).

Gary Lucas est un auteur-compositeur et guitariste américain. Artiste aux influences multiples – blues, rock psychédélique, jazz, variété shanghaïaise des années 1930... –, il a collaboré et joué avec des musiciens aussi divers que Jeff Buckley, Captain Beefheart, Lou Reed, Nick Cave ou Leonard Bernstein. Sa cinéphilie montre une prédilection particulière pour le cinéma fantastique de l'âge classique. Il a composé des accompagnements musicaux pour des films (aussi bien muets que parlants) tels que Le Golem, Vampyr, Frankenstein, le Dracula « espagnol » de George Melford ou L'Ange exterminateur de Buñuel. Sa partition pour Le Club des trois de Tod Browning lui a été commandée en 2009 par le Lincoln Center (New York).