En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Dialogue avec Alain Jessua

19 avril 2017

« Maintenant, je suis seul avec moi-même. J'ai chassé les hommes, j'ai chassé les autres, j'ai chassé leurs masques. Je me suis dépouillé. Mon corps ne me pèse plus. Comment décrire le vide, la paix, le blanc ? C'est devenu mon univers. Plus rien, plus rien que cette tranquillité. La poussière, la matière n'existent plus. Tout est transparent. » (Alain Jessua, roman La Vie à l'envers)

Rencontre animée par Bernard Payen.


Alain Jessua est un cinéaste et écrivain français. D'abord assistant (entre autres de Max Ophuls et Jacques Becker), il réalise un court métrage en 1957 (Léon la lune, Prix Jean-Vigo), puis son premier long métrage, La Vie à l'envers (1963). Son œuvre discrète témoigne d'un goût pour une description de la société contemporaine teintée de fantastique (Jeu de massacre, Traitement de choc, Armaguedon, Les Chiens, Paradis pour tous, ...). Depuis les années 2000, il se consacre essentiellement à l'écriture.