En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

jeudi 4 juillet 2013, 20h30

Salle Jean Epstein

20h30 → 22h10 (98 min)

Michel Deville
France / 1976 / 98 min
D'après le roman Bien mal acquis de Frank Neville

Avec Robert Lamoureux, Christine Dejoux, Claude Piéplu.

La vie tranquille d'un quadragénaire célibataire, vendeur dans une quincaillerie, prend un nouveau tournant lorsque sa mère décède. À l'enterrement, sa rencontre avec une jeune femme va lui donner quelques idées pour s'enrichir.

Avec cette suite d’arnaques en dominos, Deville multiplie les inventions narratives, ellipses, dialogues ciselés écrits à la virgule, et s’appuie sur un montage sautillant. L’Apprenti salaud est une comédie enlevée, entre une délicieuse scène de repas menée par Claude Piéplu, l’étrangeté de voir Georges Wilson interpréter quatre rôles différents, et l’amour du verbe de Deville parfaitement servi par Robert Lamoureux. C’est aussi une carte postale du Paris de la Bastille, de Belle-Île, et de la province des années 70, une histoire d’amour pleine de fraîcheur entre un quadragénaire malicieux et une fausse Bécassine attachante, qui clame, avec Bizet, que l’amour n’a jamais vraiment connu de loi.