En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Les Favoris de la lune
Les Favoris de la lune

dimanche 2 juin 2019, 14h30

Salle Georges Franju

14h30 → 17h15 (161 min)

Otar Iosseliani
France / 1984 / 101 min / DCP

Avec Pascal Aubier, Alix de Montaigu, Gaspard Flori, Bernard Eisenschitz, Mathieu Amalric.

Des personnages divers se croisent dans Paris : un armurier trompé par sa femme avec un policier, des clochards qui font sauter une statue, un cambrioleur qui initie son fils...

Film restauré par Pastorale Productions au laboratoire Hiventy d'après les éléments de tirage originaux numérisés en 4K, avec le soutien du CNC. Les travaux image et son ont été supervisés par Otar Iosseliani, grâce au soutien de Vadim Moshkovich.


60 min

À la suite de la projection des Favoris de la lune, discussion avec Mathieu Amalric, Pascal Aubier et Bernard Eisenschitz.

« J'essaie d'utiliser au maximum des non-professionnels. Je croyais que c'était propre aux Géorgiens que de pouvoir jouer sans être du métier et j'ai fait grand usage des amateurs dans mon pays. Mais j'en ai trouvé aussi des centaines en France. » (Otar Iosseliani, Positif, janvier 1985)


Mathieu Amalric est cinéaste (Mange ta soupe, Le Stade de Wimbledon, Tournée, La Chambre bleue, Barbara...) et acteur en particulier dans les films d'Arnaud Desplechin et des frères Larrieu, mais aussi de Roman Polanski ou de Sophie Fillières. Il a tenu son tout premier rôle, à dix-neuf ans, dans Les Favoris de la Lune d'Otar Iosseliani.

Réalisateur, scénariste et acteur, Pascal Aubier apparaît dans trois films d'Otar Iosseliani (Les Favoris de la Lune, La Chasse aux papillons et Lundi matin). Il a aussi collaboré, entre autres, avec Michel Deville, Miklós Jancsó, Patrick Grandperret. Il a dirigé une vingtaine de films (Valparaiso, Valparaiso, Le Soldat et les trois Sœurs, Le Chant du départ, Le Fils de Gascogne...).

Bernard Eisenschitz est traducteur et historien du cinéma. Auteur de nombreux ouvrages, il a été responsable de l'édition des œuvres de Georges Sadoul et a codirigé, avec Bernard Benoliel, le recueil Henri Langlois : Écrits de cinéma.