En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

mercredi 13 mars 2019, 15h00

Fondation Jérôme Seydoux Pathé Hors les murs

15h00 → 15h45 (43 min)
Séance présentée par Richard Peña. Accompagnement au piano par les élèves de Jean-François Zygel

Juan Antonio Borges
Uruguay / 1923 / 43 min / Numérique / INT.FR.

Avec Luisa von Thielmann, Remigio Guichón, Arturo Scognamiglio.

Suite à un naufrage, Jorge est recueilli par un village de pêcheurs. Il y tombe amoureux de Nela, mais celle-ci est atteinte de la tuberculose.

Restauré par la Cinémathèque d’Uruguay, l’Archive nationale de l’image SODRE et le laboratoire de restauration digitale Elena Sánchez Valenzuela de la Cinémathèque nationale du Mexique, à partir du matériel d’origine nitrate, négatif et positif teinté, et de copies acétate 35 mm et 16 mm. Le scénario et les intertitres originaux ont permis d’établir l’ordre du récit. Les intertitres numériques respectent ces textes originaux. Les couleurs ont été récupérées du positif teinté. La reconstitution et l’édition ont été réalisées par Nelson Carro et Hayde Lachino.


Considéré comme le premier long métrage uruguayen jamais produit, Almas de la costa est l’unique film du réalisateur autodidacte Juan Antonio Borges, jeune médecin proche de circassiens et cinéphiles amateurs, passionnés, qui réussissent à filmer, pour la première fois, dans la capitale de ce qui était l’un des pays les plus prospères d’Amérique du Sud. Lisandro Cavalieri, tailleur de profession, réunit les fonds pour créer Charrúa Films, éphémère maison de production qui permet la réalisation de cette œuvre dont la post-production est effectuée en Argentine.
Le film sort en août 1923 dans la plus grande salle de Montevideo, avec un succès considérable au niveau national. Outre la trame mélodramatique (un triangle amoureux, un jeune homme honnête et un peu benêt, partagé entre l’amour pour une fragile fille-mère et une sémillante et entreprenante jeune femme), le film est caractérisé par des plans en extérieurs de type documentaire, ainsi qu’une attention particulière portée au contexte social et aux équipements médicaux de l’époque.

Gabriela Trujillo


Ajouter 2019-03-13 15:00:00 2019-03-13 15:43:00 Europe/Paris Almas de la costa Almas de la costa Salle Fondation Jérôme Seydoux Pathé - La cinémathèque française - 51 Rue de Bercy, 75012 Paris La cinémathèque française contact@cinematheque.fr