En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

dimanche 11 mars 2018, 13h00

Cinéma Christine 21 Hors les murs

13h00 → 14h10 (67 min)
Séance présentée par Peter Nestler

Peter Nestler
Suède / 1972 / 24 min / DCP / VOSTF

Proche de Marseille, la commune de Fos-sur-mer est soumise à une industrialisation massive depuis les années soixante, liée à l'expansion du port de la cité phocéenne. Rencontre avec les ouvriers français et étrangers qui y travaillent.

Numérisation en 2K réalisée par la Deutsche Kinemathek, sous la supervision de Julia Wallmüller, au laboratoire ARRI Media Berlin, à partir du négatif original.


Fos-sur-Mer est une commune à une cinquantaine de kilomètres de Marseille, soumise à une industrialisation massive depuis les années 1960, en lien avec l’expansion du port de la cité phocéenne. Nestler s’inscrit au cœur de cette transformation radicale d’un lieu et lui donne une épaisseur historique et économique, en allant à la rencontre des ouvriers français et étrangers – la main-d’œuvre exploitée est ici surtout maghrébine.

Dario Marchiori

Peter Nestler
République fédérale d'Allemagne / 1988 / 43 min / DCP / VOSTF

L'histoire des juifs Francfortois du Moyen-Âge à nos jours.

Numérisation en 2K réalisée par la Deutsche Kinemathek, sous la supervision de Julia Wallmüller, au laboratoire ARRI Media Berlin, à partir du négatif original. Avec l'aimable collaboration de Südwestrundfunk (SWR).


Étudier l’histoire d’une rue dont il ne reste quasiment rien, c’est creuser l’histoire politique d’une communauté au fil des siècles : la rue des Juifs à Francfort est le lieu où se concrétise un récit douloureux et vivant. Sans solution de continuité, les images du présent se greffent sur les documents du passé, soulignant une absence qui rend palpable l’injustice et la violence. La fin du film, remarquable par sa finesse et sa simplicité, est un avertissement face aux contradictions de la « patrimonialisation ».
Réalisé pour l’émission Des hommes et des rues (Südwestfunk) suite à la découverte d’un mikvé – un bain rituel juif – qui avait soulevé un débat sur la destruction des traces dans l’espace urbain.

Dario Marchiori