En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 10 mars 2018, 10h30

Salle Henri Langlois

10h30 → 13h05 (155 min)
Séance présentée par David Strohmaier et Randy Gitsch

La Grande rencontre
Windjammer: The Voyage of the Christian Radich
Louis de Rochemont, Bill Colleran
Etats-Unis / 1958 / 155 min / DCP / VOSTF

Avec Bjorn Amvik, Arne Andersen, Per Antonsen.

Une page de l'histoire du voilier-école norvégien Christian Radich lors d'une croisière transatlantique qui se terminera à New York.

Restauration numérique menée en 2017 par David Strohmaier, produite par John Sittig et Randy Gitsch. Scan réalisé par FotoKem Industries. Son Cinerama restauré à Chace Audio by DeLuxe. Son re-masterisé par John Polito à Audio Mechanics.


Le film fut produit et réalisé par le tandem père et fils Louis De Rochemont et présenté pour la première fois le 8 avril 1958 au très célèbre Grauman’s Chinese Theatre à Hollywood. Le procédé « Cinemiracle » utilisé pour le tournage marque plusieurs étapes importantes dans l’amélioration du système Cinerama qui avait été introduit six années auparavant avec le film This is Cinerama, mais il innove également par rapport à la qualité du fond. Les coutures ou les séparations des trois images étaient moins visibles qu’en Cinerama et la bande son comprenait des pistes sonores supplémentaires. On notera aussi, à côté des classiques prises de vue à sensation, un certain effort de renouvellement comme ce passage où, à la manière d’Abel Gance, l’immense écran se subdivise en trois images différentes, ou encore cet autre passage où la statue de la Liberté apparaît multipliée en rose des vents ! Pour toutes ces raisons, La Grande Rencontre l’emporte sur ses prédécesseurs sous l’angle de l’originalité. Pour la première fois dans l’histoire du procédé à trois caméras-trois projecteurs-trois images juxtaposées, La Grande Rencontre démontre que le procédé ne jouit pas de sa pleine efficacité exclusivement dans les scènes qui font volontiers s’agripper à leurs fauteuils certains spectateurs, il ajoute réellement une dimension nouvelle au langage filmique.

Jean-Pierre Verscheure


Pour découvrir l'histoire du Cinerama, rendez-vous le vendredi 9 mars pour la conférence de Jean-Pierre Verscheure, Cinerama, la mémoire du monde. Des appareils Cinérama originaux et rarissimes, récemment acquis par la Cinémathèque française, seront présentés sur scène, accompagnés de projections spectaculaires.