En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

vendredi 3 mars 2017, 18h45

Salle Georges Franju

18h45 → 20h25 (100 min)
Séance présentée par Jean-Pierre Verscheure

John Murray Anderson
Etats-Unis / 1930 / 100 min / DCP / VOSTF

Avec Bing Crosby, Bela Lugosi, Walter Brennan.

Une série de numéros musicaux orchestrés par Paul Whiteman, « roi du jazz » autoproclamé des années 1930.

Restauré par Universal à partir du négatif caméra original Technicolor bichrome numérisé en 4K et du négatif son original.


Deuxième film tourné en Technicolor après la comédie musicale On With The Show (1929), King of Jazz sort en 1930 après un périple qui dura onze mois. Engagé par Universal Pictures, Carl Laemmle est en charge de la production d’un film avec Paul Whiteman et son orchestre ; le scénario est confié dans un premier temps à Paul Schofield, de même John Murray Anderson est retenu après plusieurs autres réalisateurs pressentis. Le retard dans le développement du scénario fait augmenter le budget du film qui, à sa sortie, connaît un échec commercial. En décembre 1928, les studios filment le concert de Paul Whiteman et son orchestre donné au Carnegie Hall, à New York, mais n’utiliseront pas les rushes. Le tournage, prévu en juin 1929, a finalement lieu entre novembre 1929 et mars 1930 à Los Angeles.

King of Jazz est le premier film avec une bande sonore préenregistrée. L’enregistrement du son a lieu en amont du tournage, puis la bande sonore et le film sont synchronisés pour éviter que l’image ne soit parasitée par des bruits. Il existe près de dix versions du film, chacune mettant en scène un maître de cérémonie différent. Le film remporte l’Oscar de la meilleure décoration attribué à Herman Rosse.

Florence Fourn