En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

samedi 4 mars 2017, 13h45

Cinéma Le Méliès Hors les murs

13h45 → 15h15 (86 min)
Séance suivie d'une discussion avec Wes Anderson et Nicolas Saada

Julien Duvivier
France / 1930 / 86 min / 35mm
D'après le roman David Golder de Irène Nemirovsky.

Avec Harry Baur, Jackie Monnier, Paule Andral.

Apprenant qu'il n'est pas le père de celle qu'il a élevée comme sa fille, le riche homme d'affaire David Golder décide de provoquer sa propre ruine, entraînant avec lui tous ceux qui lui ont fait confiance.

« L'excellente et infiniment triste nouvelle d'Irène Némirovsky adaptée et condensée dans un film parfait des débuts du cinéma sonore. Harry Baur, offre l'une de ses meilleures performances dans ce récit des derniers jours misérables d'un homme riche qui s'était hissé aux sommets de l'échelle sociale après avoir commencé comme chiffonnier dans les rues d'Odessa pendant son enfance. » (Wes Anderson)

Dix ans après ses débuts au cinéma (Haceldama ou le prix du sang, 1919) et fort d'une carrière dans le Muet riche mais au succès inégal (Crépuscule d'épouvante, 1921 ; L'Abbé Constantin, 1924...), Julien Duvivier réalise son premier film parlant en 1931 : David Golder, adaptation d'un roman de l'écrivain russe francophone Irène Némirovsky, paru en 1929. Marcel Vandal et Charles Delac, producteurs attitrés de Duvivier, lui restent fidèles. C'est pourtant contre leur avis que Julien Duvivier fait appel à Harry Baur, vedette venue du théâtre, pour le personnage de Golder. David Golder marque la première étape de la fructueuse collaboration (six films) et relation d'amitié qu'entretiendront le cinéaste et l'acteur. Dialogues précis et secs, différents niveaux de narration sonore, David Golder témoigne d'une parfaite appropriation du nouvel outil. Le film reçoit par ailleurs un accueil critique dithyrambique et marque le premier vrai succès de la carrière de Duvivier.

Adrien Rode