En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

jeudi 15 octobre 2009, 21h30

Salle Georges Franju

21h30 → 23h15 (103 min)

Michel Deville
France / 1960

Avec Anna Karina, Claude Rich.

Laurent, affichiste publicitaire, organise une soirée chez lui pour fêter le début des répétitions de son premier spectacle. Mais sa vedette, Juliette, est victime d'un accident et Laurent doit trouver d'urgence une remplaçante. Pour sa petite amie Valérie, élève du Conservatoire, l'occasion va être déterminante.

Deuxième film de Michel Deville, premier co-écrit avec Nina Companeez, Ce soir ou jamais est construit sur l’unité théâtrale classique temps/lieu/action. La caméra virevolte gaiement, et quand la lenteur fait mine de s’installer, son œil vient caresser le visage d’Anna Karina, dont la beauté et la candeur font oublier l’accent hésitant, ou alors Deville offre à une Françoise Dorléac étincelante une scène d’hystérie mémorable. Marivaudage, pirouettes verbales, pirouettes des corps, déjà l’amour des comédiens, libres mais exactement dirigés, déjà la légèreté qui illumine le sérieux du sujet, l’ombre de la cruauté sous le glacis de la tendresse : avec Ce soir ou jamais, le cinéma de Deville s’ébauche devant nos yeux.