By using this site you agree that cookies are used for purposes of analysis and relevance     Yes, I agree  No, I want more informations

Phénakistiscope de Terayama

21 septembre 2016

Phénakistiscope fabriqué par le dramaturge et cinéaste japonais Shuji Terayama, auteur en 1971 du sulfureux Empereur Tomato Ketchup, qui inspira le titre éponyme du groupe punk Les Béruriers Noirs.

Inventé en 1832 par le physicien belge Joseph Plateau, le phénakistiscope est un jouet optique, précurseur du cinéma, donnant l’illusion du mouvement fondé sur la persistance rétinienne. Placé devant un miroir, le spectateur positionne ses yeux au niveau des encoches du disque, le fait tourner et perçoit ainsi le mouvement des images fixes reflétées dans le miroir.

Le phénakistiscope de Terayama comporte dix fentes et autant de dessins peints à l’encre de Chine et à l’aquarelle. Le manche en bois et métal, peint en bleu, permet de tenir le disque pendant sa rotation. La série d’autoportraits représente l’artiste en train d’écrire jusqu’à être littéralement avalé par son livre. Son nom s’inscrit lettre par lettre sur chaque image.

Les documents liés aux œuvres de Terayama sont rares. C’est grâce aux dons de Hiroko Govaers, figure importante de la diffusion et de la promotion du cinéma japonais en France, et de sa fille Yuriko, que la Cinémathèque peut s’enorgueillir d’en conserver une douzaine.


  • Type d'objet : Phénakistiscope
  • Support : Disque en carton ; dessin en coul. sur une face
  • Auteur : Shuji Terayama
  • Pays : Japon
  • Format : 32 x 23 x 5 cm
  • Crédits : © Shuji Terayama