En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Dessins de décors pour « Tueurs de dames » (Alexander Mackendrick, 1955)

7 mars 2016

Ces deux dessins non signés ont été produits pour The Ladykillers (Tueurs de dames, 1955), premier film en couleurs d’Alexander Mackendrick et dernier tourné pour les studios londoniens Ealing avant son retour aux États-Unis. Regroupés sur la même planche et réalisés à l’encre, ils représentent le décor principal du film : la demeure de Mrs Wilberforce, théâtre de cette savoureuse comédie criminelle. La majeure partie du film se déroule dans la maison biscornue de cette vieille dame (Katie Johnson) où une bande de gangsters, menée par le professeur Marcus (Alec Guinness), louent une chambre pour fomenter un hold up en se faisant passer pour un groupe de musiciens.

La vue d’ensemble du lieu, situé dans le quartier londonien de King’s Cross en bordure de la gare de Saint-Pancras, précise les éléments de décors réels et les maquettes construites pour le film. Elle est accompagnée d’une liste de suggestions d’utilisation variées de ce master shot, employé dès l’ouverture du film. La façade sera légèrement différente au final, notamment augmentée de deux fenêtres de toit. Le plan de coupe au graphisme plus succinct se concentre sur l’arrière du logement, surmonté d’un des perroquets de sa propriétaire, nommé General Gordon. Il en détaille l’intérieur en mettant en avant son aspect cartoonesque. Les commentaires en majuscules décrivent la petite pension victorienne, dont chaque ouverture et recoin seront exploités.

Les décors du film ont été conçus par Jim Morahan, directeur artistique chez Ealing durant les années cinquante et collaborateur de Mackendrick sur ses cinq longs métrages britanniques : Whisky à gogo (1949), L’homme au complet blanc (1951), La merveilleuse histoire de Mandy (1952) et Maggie (1954), qui précèdent Tueurs de dames, son plus grand succès. Ces projets des décors pourraient également avoir été croqués par Jack Shampan, décorateur de plateau qui compte aussi parmi les dessinateurs non crédités au générique du film. Lui-même très bon dessinateur et ancien étudiant de la Glasgow School of Art, Mackendrick a débuté comme storyboarder et pronait l’importance du dessin dans l’art de la mise en scène qu’il a enseigné au California Institute of the Arts après avoir abandonné la réalisation.


  • Type d'objet : Maquettes de décor
  • Support : Lavis d'encre sur papier
  • Pays : Grande-Bretagne
  • Format : 51 x 36 cm
  • Crédits : Droits réservés