En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Affiche française de « Jeu de massacre » (Alain Jessua, 1966)

19 avril 2017

Cette affiche originale accompagne la sortie du deuxième long métrage d’Alain Jessua, Jeu de massacre, alors « candidat officiel de la France au Festival de Cannes 1967 ». René Ferracci, prolifique affichiste français des années 50 à 80, est l’auteur du photomontage. L’artiste belge Guy Peellaert signe le dessin et la typographie pop, typiques de son oeuvre des années 60. Jessua a fait appel à ses talents de graphiste et de bédéaste pour le générique et les inserts dessinés qui ponctuent le film.

Réalisée à deux mains, l’affiche joue pleinement sur le contraste de l’illustration et de la photographie, en parfait écho au film de Jessua où la fiction s’insinue dans le quotidien d’un couple auteur de comics. Guy Peellaert prête sa main à la charmante Jacqueline (Claudine Auger) qui met en images les histoires de son mari, Pierre (Jean-Pierre Cassel). Les bédéastes fauchés sont invités chez un riche mythomane (Michel Duchaussoy) qui va inspirer le rôle-titre de leur nouvelle BD, Le Tueur de Neuchatel, dont les planches vont bientôt prendre le pas sur la réalité… Le style est dans la lignée des Aventures de Jodelle – héroïne-clone de Sylvie Vartan – tout juste publiées en 1966 qui font connaître le peintre et illustrateur. Claudine Auger vue par Peellaert évoque encore Pravda, la Survireuse, imaginée sur le modèle d’une autre chanteuse yéyé, Françoise Hardy, et parue dans Hara-Kiri en 1967 avant d’être également éditée par Éric Losfeld. Deux BD psychédéliques pour adultes, aux aplats colorés et aux cadrages cinématographiques, devenues mythiques.

C’est la deuxième expérience d’affichiste de Guy Peellaert, après l'affiche belge du film tchèque Joe Limonade en 1964. Il s’illustrera régulièrement dans le domaine pour des films de Martin Scorsese, Wim Wenders, Robert Bresson, Jean-Henri Roger, Leos Carax, Chantal Ackerman, Francis Ford Coppola, Robert Altman ou Stephen Frears. Peellaert conçoit également la pochette de la bande-originale de Jeu de massacre, inaugurant aussi un exercice auquel il se prêtera pour des disques des Rolling Stones, David Bowie, Guy Béart, Étienne Daho ou Lio…

Une seconde affiche française de Jeu de massacre, déclinant la composition initiale exemptée de photos, mentionne le prix du meilleur scénario finalement obtenu par le film à Cannes.


  • Type d'objet : Affiche de film
  • Support : Offset – Couleur
  • Auteur : Guy Peellaert, René Ferracci
  • Année : 1967
  • Pays : France
  • Format : 160 x120 cm
  • Crédits : Guy Peellaert ; René Ferracci © ADAGP Paris, 2016