En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Hollywood ou le temps d'un retour (en arrière)

Hollywood ou le temps d'un retour (en arrière)
Conférence de Bernard Benoliel

Pendant, après la Seconde Guerre mondiale et jusqu'au milieu des années 1950, plusieurs fictions hollywoodiennes cèdent à une tentation : revenir en arrière, renouer comme par magie avec une haute et « belle époque », ce temps perdu d'une innocence fantasmée, un temps rêvé qui se confond avec celui du cinéma muet. Pourquoi, à ce moment-là, ce retour au temps du muet et plus encore aux formes originelles du spectacle américain, à des figures populaires passées et ressuscitées par la fiction : Valentino, Pearl White, Keaton, Annette Kellerman, Houdini, Barnum, le grand Ziegfeld, et bien d'autres ? Pourquoi cette soudaine parade ? Tentative de réponse en huit séances.

À l'issue de l'intervention, projection du film Les Exploits de Pearl White (The Perils of Pauline, 1947) de George Marshall.


Bernard Benoliel est directeur de l'action culturelle et éducative à la Cinémathèque française.