spacer spacer spacer spacer spacer spacer spacer spacer spacer
evenement expo autour projections bio filmo infos merci spacer

Dennis Hopper est un génial touche-à-tout.

Sa vie entière est traversée d’expériences, entre autres artistiques, mais également vitales, qui l’ont placé au coeur des grands chambardements culturels qui ont secoué Hollywood et l’Amérique durant près d’un demi-siècle. Dennis Hopper est un excellent photographe, un peintre et un collectionneur, un acteur de légende, un cinéaste indépendant, un acteur de séries télévisées, une icône de l’Amérique de la contreculture et de la traversée des espaces, depuis son premier film comme réalisateur, Easy Rider sorti en 1969. Les cinéphiles en France connaissent Dennis Hopper pour ses rôles dans les films de nombreux cinéastes importants, depuis Nicholas Ray en passant par Roger Corman, Wim Wenders, Abel Ferrara, David Lynch, Francis F. Coppola, Sam Pekinpah ou encore Sean Penn. Dennis Hopper est également connu par les films qu’il a réalisés. Outre Easy Rider, il y eut Colors, Out of the Blue ou encore The Last Movie, autant de films-cultes qui seront programmés dans le cadre de cet événement.

L’exposition organisée par la Cinémathèque a pour but de mieux faire connaître cette dimension-là de Dennis Hopper artiste et collectionneur d’art, témoin et acteur privilégié d’une des aventures esthétiques parmi les plus stimulantes de ces quatre ou cinq dernières décennies. En montrant comment cette trajectoire a sans cesse croisé le cinéma. Nous avons mené ce projet avec la complicité amicale et la totale confiance de Dennis Hopper lui-même, qui s’est prêté au jeu. Il sera présent en octobre à la Cinémathèque pour lancer cette exposition à laquelle il a grandement contribué, et pour accompagner la programmation de ses films. En outre, des rencontres, des conférences, l’édition d’un beau catalogue illustré (coédité avec Flammarion Skira).

Serge Toubiana, Directeur général



Dennis Hopper © Matthieu Orléan

L'exposition

Dennis Hopper est à la fois le héros et le fil rouge de l'exposition, construite à partir de nombreux extraits vidéo, de plans inédits de Dennis Hopper aujourd’hui à Los Angeles, d’archives rares , et évidemment de ses photographies et créations at large (billboards géants, sculptures imposantes). L’originalité de ce projet étant d’y adjoindre des œuvres provenant de la collection privée de D. Hopper, qui réunit aujourd’hui des œuvres emblématiques de l’art contemporain : Warhol, Basquiat, Ruscha, Salle, Rauschenberg, Herms, Berman… Ces œuvres résonnent en écho avec la pratique artistique et cinématographique d’Hopper lui-même.

"Dennis Hopper à la Cinémathèque française", par Matthieu Orléan, Commissaire de l'exposition
Présentation du parcours de l'exposition, par Matthieu Orléan, Commissaire de l'exposition  
Découvrez le Los Angeles de Dennis Hopper, par Matthieu Orléan, Commissaire de l'exposition
Retour sur le vernissage de l'exposition en photos
Dossier de presse de l'exposition
Itinérance de l'exposition
 

Dennis Hopper © Matthieu Orléan

Autour de l'exposition

Dialogue entre Dennis Hopper et Wim Wenders autour de L'ami américain, Leçon de cinéma par Dennis Hopper, Ciné Club Jean Douchet consacré au cinéma américain de 1995 à 2005 (avec en particulier une séance consacée à Blackout d'Abel Ferrara avec Dennis Hopper), inauguration d'un nouveau cycle de conférences, autour de Dennis Hopper et du Nouvel Hollywood... La Cinémathèque française vous propose de nombreux rendez-vous autour de l'événement de la rentrée. Sans oublier le catalogue de l'exposition, et un prestigieux concours avec en jeu - entre autres - un voyage pour deux à los Angeles.

Dialogue Dennis Hopper / Wim Wenders (Retrouvez le dialogue en vidéo)
"Hopper par Hopper", une leçon de cinéma (Retrouvez la leçon de cinéma en vidéo)
Les conférences de la Cinémathèque : Dennis Hopper et le Nouvel Hollywood (entrée libre)
Ciné-Club Jean Douchet : le cinéma américain de 1995 à 2005 (à partir du 29 septembre)
Le catalogue de l'exposition

Rétrospective Dennis Hopper

Après avoir été un remarquable acteur de seconds rôles dans les années 50 et 60, Dennis Hopper s’est révélé un cinéaste passionnant et singulier. Il réalise avec Peter Fonda Easy Rider, le film qui allait constituer le coup d’envoi d’une nouvelle génération d’auteurs et de comédiens à Hollywood. Alors qu’il accède au vedettariat en tant qu’acteur, il poursuit jusqu’à aujourd’hui une carrière de réalisateur parmi les plus originales du cinéma américain contemporain . L’hommage qui lui est rendu permettra de découvrir l’intégralité des films qu’il a signés ainsi qu’un nombre important d’œuvres dans lesquelles il apparaît...

Première partie de la rétrospective Hopper réalisateur et acteur
Séance de L'ami américain, suivie d'un dialogue Dennis Hopper / Wim Wenders, le vendredi 17 octobre à 19h
Lire l'interview de Dennis Hopper (novembre 2007) par Matthieu Orléan, Commissaire de l'exposition

Hop Spot, Dennis Hopper @ Coll. CF DR

Biographie et filmographie de Dennis Hopper

Dennis Hopper obtient très vite un premier rôle au côté de James Dean dans La fureur de vivre (Nicholas Ray, 1955). On les revoit à nouveau dans Géant (George Stevens, 1956), puis Dennis Hopper prend le rôle destiné à son ami disparu dans Règlement de comptes à O.K. Corral (John Sturges, 1957). L'acteur au tempérament de rebelle se fâche avec Henry Hathaway sur le tournage de La fureur des hommes (1958), ce qui lui vaut une longue éclipse. Malgré quelques apparitions sporadiques, son retour le plus spectaculaire prend la forme d'un film qu'il coécrit et réalise, Easy Rider (1969). Produit avec peu de moyens, ce manifeste psychédélique (lire la suite...).

Biographie et filmographie de Dennis Hopper

Infos pratiques

- Tarifs
- Horaires
- Accès à l'exposition
- Visites guidées
- Billetterie en ligne
- Collectivités et groupes