En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Cinerama Holiday

Cinerama Holiday

Philippe De Lacy, Robert Bendick
Etats-Unis / 1954 / 143 min

Avec Betty Marsh, John Marsh, Fred Troller.

Le voyage croisé d'un couple suisse aux États-Unis et d'un couple américain à Paris.


Restauration numérique menée en 2014 par David Strohmaier, produite par John Sittig et Randy Gitsch. Scan réalisé par Image Trends of Austin, Texas. Son Cinerama restauré à Chace Audio by DeLuxe. Son re-masterisé par Gregory Faust.


Cinerama Holiday, réalisé par Robert L. Bendick et Philippe De Lacy, est le deuxième volet de la trilogie des voyages filmés en Cinerama. À chaque séance de Cinerama, les spectateurs étaient amenés à suggérer des destinations qu’ils voulaient explorer grâce au triple écran. Sorti en 1955, Cinerama Holiday suit deux couples en vacances : Fred et Beatrice Troller partant de Zurich pour découvrir différentes facettes des États-Unis ainsi que Betty et John Marsh quittant Kansas City pour un séjour à Paris. Proche dans son principe d’une combinaison de vues Lumière sur les activités les plus spectaculaires que chaque destination a à offrir, ces carnets de voyage filmés en Technicolor font accéder à des saynètes inoubliables, comme les hymnes traditionnels chantés au Cimetière Lafayette à La Nouvelle-Orléans ou l’ambiance du club « The Absinthe House » où l’on peut entendre une légende du jazz, le trompettiste Papa Celestin et son groupe jouer Tiger Rag. Fred et Beatrice découvrent Las Vegas et ses machines à sous, le quartier chinois de San Francisco ou encore une fête foraine au New Hampshire. De retour en Europe, le couple américain s’attable pour une fondue entrecoupée de danses et de chants. Les plans subjectifs en luge, en train ou en avion provoquent un sentiment d’immersion immédiat tel que l’avait voulu Abel Gance avec la première tentative du triple écran : la polyvision. À Paris, Betty et John assistent à une messe solennelle à la cathédrale Notre-Dame, arpentent brièvement le Louvre pour y voir La Vénus de Milo, La Victoire de Samothrace et La Joconde. Par la suite, John assiste à un spectacle de danse au Lido, mange une soupe à l’oignon au petit matin et nous offre une belle vue sur l’étalage du marché des Halles. Le Cinerama cherche à faire du spectateur un acteur emporté, de par le monde, dans des aventures qui le dépaysent.

Sarah Ohana


Pour découvrir l'histoire du Cinerama, rendez-vous le vendredi 9 mars pour la conférence de Jean-Pierre Verscheure, Cinerama, la mémoire du monde. Des appareils Cinérama originaux et rarissimes, récemment acquis par la Cinémathèque française, seront présentés sur scène, accompagnés de projections spectaculaires.

Séances

Séances passées

Jeudi 8 mars 2018, 11h30 - Salle Henri Langlois → 13h55 (143 min)
Séance présentée par David Strohmaier et Randy Gitsch
  • Cinerama Holiday (Philippe De Lacy, Robert Bendick / Etats-Unis / 1954 / 143 min / DCP / VOSTF)