En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
À nous la victoire

À nous la victoire
Escape to Victory

John Huston
Etats-Unis / 1980 / 117 min
D'après Yabo Yablonsky, Djordje Milicevic et Jeff Maguire.

Avec Sylvester Stallone, Michael Caine, Max von Sydow, Carole Laure, Pelé.

En 1943, le commandant d'un camp de prisonniers, ancien international de football, décide d'opposer une équipe de prisonniers à une équipe de soldats allemands.

Séances

Générique

Réalisateur : John Huston
Réalisateur seconde équipe : Robert Riger
Assistant réalisateur : Elie Cohn
Scénaristes : Evan Jones, Yabo Yablonsky
Auteur de l'oeuvre originale : Yabo Yablonsky d'après une histoire, Djordje Milicevic d'après une histoire, Jeff Maguire d'après une histoire
Sociétés de production : Lorimar Film Entertainment, The Victory Company, Lorimar Productions
Producteur : Freddie Fields
Producteur associé : Annie Fargue
Producteur exécutif : Gordon McLendon
Directeur de production : Tom Shaw
Distributeur d'origine : SN Prodis - Société Nouvelle Prodis (Paris)
Directeur de la photographie : Gerry Fisher
Cadreur : Bernard Ford
Mixeur : Colin Charles
Compositeur de la musique originale : Bill Conti
Créateur des décors : J. Dennis Washington
Décorateur : Sydney Ann Kee
Costumier : Tom Bronson
Maquilleurs : Michael Westmore, Tony Lloyd
Monteur : Roberto Silvi
Script : John Franco
Directeur de casting : Rose Tobias Shaw
Coordinateur des effets spéciaux : Candy Flanagan
Photographes de plateau : Sergio Strizzi, Egon Endrenyi
Interprètes : Sylvester Stallone (le capitaine Robert Hatch), Michael Caine (le capitaine John Colby), Max vonSydow (le major Karl von Steiner), Carole Laure (Renée), Pelé (Luis Fernandez), Gary Waldhorn (Mueller), George Mikell (le commandant), Laurie Sivell (le goal), Arthur Brauss (Lutz), Robin Turner (le joueur), Michael Wolf (Lang), Jürgen Andersen (le propagandiste), David Shawyer (Strauss), Werner Roth (Baumann), Amidou (André), Benoît Ferreux (Jean-Paul), Jean-François Stévenin (Claude), Jack Lenoir (Georges), Folton Gera (Viktor), Tim Pigott-Smith (Rose), Julian Curry (Shurlock), Clive Merrison (le faussaire), Maurice Röeves (Pyrie), Michael Cochrane (Farrell), Jack Kendrick (Williams), Daniel Massey (le colonel Waldron), Anton Diffring (le commentateur en chef), Gunter Wolbert (le commentateur allemand), Eolo Capacci (le commentateur italien), Michel Dhrey (le commentateur français), Bobby Moore (Teddy Brady), Osvaldo Ardiles (Carlos Rey), Paul Van Himst (Michel Fileu), Kazimierz Deyna (Paul Wolchek), Hallvar Thorensen (Gunnar Nillson), Mike Summerbee (Sid Harmor), Russell Osman (Doug Clure), John Wark (Arthur Hayes), Søren Linsted (Erik Borge), Kevin O'Callaghan (Tony Lewis)