En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

L'Aigle à deux têtes

Jean Cocteau
France / 1947 / 95 min
D'après la pièce de Jean Cocteau.

A l'aube du XXe siècle, la souveraine d'un royaume est menacée d'un complot fomenté par son entourage.

Générique

Réalisateur : Jean Cocteau
Assistants réalisateurs : Hervé Bromberger, Robert Topart
Scénariste : Jean Cocteau
Auteur de l'oeuvre originale : Jean Cocteau d'après la pièce "L'Aigle à deux têtes"
Dialoguiste : Jean Cocteau
Sociétés de production : Les Films Ariane (Paris), Sirius Films (Paris)
Producteurs : Georges Dancigers, Alexandre Mnouchkine, Francis Cosne, Lucien Masson
Directeur de production : Georges Dancigers
Distributeur d'origine : Sirius Films (Paris)
Directeur de la photographie : Christian Matras
Cadreur : Alain Douarinou
Ingénieur du son : René Longuet
Compositeur de la musique originale : Georges Auric
Directeur artistique : Christian Bérard
Décorateur : Georges Wakhevitch
Costumier : Marcel Escoffier
Maquilleur : Carmen Brel
Monteur : Claude Ibéria
Script : Marie-Thérèse Cabon
Régisseur : Maurice Hartwig
Coordinateur des effets spéciaux : Nicolas Wilcke
Photographe de plateau : Raymond Voinquel
Interprètes : Edwige Feuillère (la reine), Jean Marais (Stanislas), Jean Debucourt (le duc Félix de Willenstein), Silvia Monfort (Edith de Berg), Jacques Varennes (le comte de Foehn), Yvonne deBray (la présidente), Edward Stirling (Adams), Gilles Quéant (Rudy), Ahmed Abdallah (Toni), Maurice Nasil (Gentz), Marion Tourès (une jeune fille au bal), Edith Lansac (une jeune fille au bal), Nora Costes (une jeune fille au bal), Capucine (la dame au buffet), Gisèle Brucker (Caroline), Guy Favières (le mari de Caroline), Watson (un palefrenier), Gilles Watteaux (un jeune chevau-léger), Claude Serre (le fifre), André Darnay (le policier), Roger Vincent (un invité), Jacqueline Marbaux (une invitée), Marguerite deMorlaye (une invitée), Edouard Dermit, Yves Massard, Victor Tabournot