En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Une femme douce

Une femme douce

Robert Bresson
France / 1968 / 90 min
D'après Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski.

Avec Dominique Sanda, Guy Frangin, Jeanne Lobre.

Un homme trouve le corps sans vie de sa femme venant de se suicider. Il se remémore leur vie passée.

Générique

Réalisateur : Robert Bresson
Assistants réalisateurs : Jacques Kebadian, Mylène Van der Mersch
Scénariste : Robert Bresson
Auteur de l'oeuvre originale : Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski d'après la nouvelle "La Douce"
Dialoguiste : Robert Bresson
Sociétés de production : Parc Film (Paris), Marianne Productions (Paris)
Producteur : Mag Bodard
Directeur de la photographie : Ghislain Cloquet
Ingénieurs du son : Urbain Loiseau, Jacques Lebreton
Mixeur : Jacques Maumont
Compositeur de la musique originale : Jean Wiener
Compositeurs de la musique préexistante : Henry Purcell "Comme Ye Sons of Old", Wolfgang Amadeus Mozart
Décorateur : Pierre Charbonnier
Monteur : Raymond Lamy
Script : Geneviève Cortier
Régisseur : Jean-Marie Durand
Coordinateur des effets sonores : Daniel Couteau
Photographe de plateau : Michel Lavoix
Interprètes : Dominique Sanda (la femme douce), Guy Frangin (Luc, le mari), Jeanne Lobre (Anna), Claude Ollier (le docteur), Dorothée Blank (l'infirmière), Gilles Sandier (le maire), Jacques Kebadian (le dragueur)