En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Mélodie meurtrière

Mélodie meurtrière
Giallo napoletano

Sergio Corbucci
Italie / 1978 / 115 min

Avec Marcello Mastroianni, Michel Piccoli, Ornella Muti.

Afin d'aider son père à régler ses dettes, Raffaele Capece joue de la mandoline dans les restaurants. Il se retrouve bientôt mêlé à une affaire de meurtre.

Séances

Séances passées

Lundi 23 juillet 2018, 19h00 - Salle Georges Franju → 20h55 (115 min)
Copie aux couleurs virées

Générique

Réalisateur : Sergio Corbucci
Assistant réalisateur : Amanzio Todini
Scénaristes : Sabatino Ciuffini, Giuseppe Catalano, Elvio Porta
Auteur de l'oeuvre originale : Sergio Corbucci d'après une idée
Société de production : Irrigazione Cinematografica (Roma)
Producteur : Achille Manzotti
Directeur de production : Elio Saroli
Distributeur d'origine : Ciné Paris Distribution
Directeur de la photographie : Luigi Kuveiller
Cadreurs : Ubaldo Terzano, Gaetano Valle
Ingénieur du son : Rocco Roy Mangano
Mixeur : Romano Checcacci
Compositeur de la musique originale : Riz Ortolani
Créateur des décors : Marco Dentici
Costumier : Wayne A. Finkelman
Maquilleurs : Giuseppe Banchelli, Mario Di Salvio
Coiffeur : Paolo Franceschi
Monteur : Amedeo Salfa
Script : Franca Santi Invernizzi
Interprètes : Marcello Mastroianni (Rafele Capece), Ornella Muti (Lucia Navarro), Renato Pozzetto (le commissaire Voghera), Michel Piccoli (Victor Navarro), Zeudi Araya (Elizabeth Over), Capucine (Soeur Angela), Peppino De Filippo (Natale Capece), Elena Fiore (Donna Filomena), Gianfranco Barra (le jardinier), Franco Javarone (Gregorio Sella), Gennaro Palumbo (Albino), Carlo Taranto (le charpentier), Angelo Pellegrino (le fou dans le jardin), Salvatore Furnari (Agostino Ampolla), Mimmo Poli (le cuisinier de l'asile), Franca Scagnetti (la folle avec les tresses), Ennio Antonelli (un homme dans l'asile), Pietro Ceccarelli (un homme dans l'asile), Natale Tulli, Armando Curcio, Giovanni Imparato