En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Deep End

Deep End

Jerzy Skolimowski
République fédérale d'Allemagne-Etats-Unis / 1970 / 91 min

Avec Diana Dors, Jane Asher, John Moulder-Brown.

À Londres, un jeune adolescent de quinze ans est engagé comme homme à tout faire dans une piscine publique. Il tombe amoureux d'une jeune femme qui travaille au même endroit.


Initialement intitulé Point de départ, le projet de Deep End intervient dans le parcours de Jerzy Skolimowski alors qu'il vient de tourner, de son propre aveu, son film le plus raté, Les Aventures du brigadier Gérard. Dans le quartier de Kensington, à Londres, il écrit le scénario d'un film dont le personnage principal, Mike, au sortir de l'adolescence, ressemble par bien des égards à Marc, le héros du Départ, qu'il a réalisé trois ans plus tôt à Bruxelles avec Jean-Pierre Léaud. Il le prolonge en quelque sorte. Skolimowski filme là aussi la difficulté du passage à l'âge adulte avec l'humour noir et le sens de l'absurde qui le caractérisait déjà. Produit par Judd Bernard (Le Point de non-retour), le film déploie son tournage et sa postproduction entre Munich, où seront tournées toutes les scènes du quotidien de l'établissement de bains, et Londres (la piscine, les extérieurs). Le film invente sa propre topographie, incarnation mentale des doutes de Mike. Pour incarner le jeune homme, Skolimowski trouve l'excellent John Moulder-Brown, qui retournera deux ans plus tard pour le cinéaste (Roi, dame, valet) et interprétera le prince Otto dans le Ludwig de Visconti. En face de lui, l'objet de son fantasme, Susan, devient à l'écran Jane Asher, à l'époque petite amie de Paul McCartney. Tourné caméra à la main par son opérateur Charly Steinberger, qui fera notamment l'image du Bateau-phare en 1985, Deep End, hanté par un réalisme fantastique angoissant, émaillé de couleurs acidulées, accueillant les contributions musicales de Cat Stevens et du groupe Can, est aussi la vision ambiguë du « Swinging London » de l'époque. Présenté à la Mostra de Venise en septembre 1970, son accueil critique et public sera alors extrêmement favorable.

Bernard Payen

Séances

Séances passées

Dimanche 17 mars 2019, 17h15 - Salle Henri Langlois
Séance présentée par Jerzy Skolimowski
  • Deep End (Jerzy Skolimowski / République fédérale d'Allemagne-Etats-Unis / 1970 / 91 min / DCP / VOSTF)