En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Deux rouquines dans la bagarre

Deux rouquines dans la bagarre
Slightly Scarlet

Allan Dwan
Etats-Unis / 1955 / 99 min
D'après James M. Cain.

Avec Rhonda Fleming, Arlene Dahl, John Payne.

June recueille sa sœur Dorothy à sa sortie de prison après avoir été arrêtée pour vol. Les deux femmes sont poursuivies par un voyou qui cherche à nuire à l'amant de June, candidat à la mairie de Bay City.


Film en Superscope (principal format du studio RKO) et Technicolor. Le SuperScope est né dans la tourmente de la guerre des formats que se livrèrent les majors au début des années 50. Howard Hugues, alors patron de la RKO, refusant l'utilisation du CinemaScope de la Fox, souhaitait son propre système d'écran large. Il est à l'origine du procédé Super 35 d'aujourd'hui qui donne plus de profondeur de champ que le CinemaScope, mais au détriment de la définition.

Générique

Réalisateur : Allan Dwan
Assistant réalisateur : Nate Watt
Scénariste : Robert Blees
Auteur de l'oeuvre originale : James M. Cain d'après le roman "Love's lovely counterfeit"
Sociétés de production : RKO Radio Pictures - Radio-Keith-Orpheum, Filmcrest Productions
Producteur : Benedict Bogeaus
Directeur de production : George Moskov
Directeur de la photographie : John Alton
Ingénieurs du son : Jean L. Speak, Terry Kellum
Compositeur de la musique originale : Louis Forbes
Directeur artistique : Van Nest Polglase
Décorateur : Alfred E. Spencer
Costumier : Norma Koch
Monteur : James Leicester
Interprètes : John Payne (Ben Grace), Arlene Dahl (Dorothy Lyons), Rhonda Fleming (June Lyons), Kent Taylor (Jansen), Ted De Corsia (Sol Caspar), Lance Fuller (Gauss), Buddy Baer (Lenhardt), Frank Gerstle (Dietz), Ellen Corby (Martha), George E. Stone (Roos), Myron Healey (un gangster avec Caspar), Roy Gordon (Norman B. Marlowe)