En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

The Habit of Happiness

Allan Dwan
Etats-Unis / 1916 / 44 min
D'après une idée originale de D.W. Griffith.

Avec Douglas Fairbanks, George Fawcett, Macey Harlam.

Sunny Wiggins, convaincu que le rire peut résoudre tous les problèmes, réussit à soigner un millionnaire malade avant de se tourner vers des personnes démunies.


Quatrième film de Douglas Fairbanks au cinéma et à la Triangle (il a débuté en 1915 dans The Lamb, supervisé par Griffith pour la Fine Arts), The Habit of Happiness est la première étape d’une fructueuse collaboration entre l’acteur et Allan Dwan. Ils tourneront ensemble onze films, sans doute les meilleurs de leur carrière respective. Les deux hommes s’entendent à merveille. Narrateur de génie, Dwan excelle tout autant dans la maîtrise de l’espace que du rythme. Fairbanks, vedette au théâtre mais limité dans ses talents par la scène, trouve à l’écran toute la liberté nécessaire pour déployer sa vivacité et sa grâce. Il est une source d’inspiration incontestable pour le cinéaste. Avec American Aristocraty de Lloyd Ingraham, The Habit of Happiness et, surtout, le succès de Manhattan Madness, Fairbanks devient le symbole de l’Américain idéal : vif, moderne, sportif et foncièrement optimiste.

Dans The Habit of Happiness, le personnage de Sunny Wiggins aspire à guérir l’humanité par le rire ; lors du tournage à New York, Allan Dwan déniche dans les quartiers populaires des figurants, authentiques vagabonds et mendiants, qu’il ne parvient pas à dérider pendant les prises. Fairbanks leur raconte alors des histoires salaces qui les font s’esclaffer. Mais la censure, alertée par les associations de sourds et malentendants, les contraint à retourner certaines de ces scènes. Le chef opérateur n’est autre que Victor Fleming. La rencontre avec Douglas Fairbanks, qu’il fera tourner dans ses deux premiers films, l’encourage à débuter sa brillante carrière de cinéaste.

Samantha Leroy

Générique

Réalisateur : Allan Dwan
Superviseur de la réalisation : D.W. Griffith
Scénaristes : Allan Dwan, Shannon Fife
Auteur de l'oeuvre originale : D.W. Griffith d'après une idée originale
Sociétés de production : Reliance-Majestic Motion Picture Corporation, Fine Arts Film Company
Distributeur d'origine : Triangle Film Corporation (Culver City)
Cadreur : Victor Fleming
Interprètes : Douglas Fairbanks (Sunny Wiggins), George Fawcett, Macey Harlam, Dorothy West, George Backus, Grace Rankin, William Jefferson, Margery Wilson, Adolphe Menjou