En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus
Des monstres attaquent la ville

Des monstres attaquent la ville
Them!

Gordon Douglas
Etats-Unis / 1953 / 94 min
D'après George Worthing Yates.

Avec James Whitmore, Edmund Gwenn, Joan Weldon, James Arness.

On découvre des fourmis géantes dans le désert du Nouveau-Mexique. Des créatures d'autant plus menaçantes que leur reine et toute sa colonie se dirigent vers Los Angeles.


Pour cette carte blanche, il m’a été demandé de limiter mes choix aux années 1950, c’est pourquoi il n’apparaît pas de films d’autres décennies, présumant qu’en théorie les années situées entre quatre et quatorze ans seraient les plus formatrices. C’était en tous les cas une merveilleuse décennie pour un enfant, en revanche je ne suis pas si sûr que ça ait été un très bon moment pour un adulte. C’était l’âge de la terreur atomique, assimilée dans nos petites têtes à d’interminables exercices de défense civile et à la propagande anti-communiste. Et sur l’écran, tout au long des années 1950, nous assistions à un défilé de mutations nucléaires métaphoriques provoquées par la radioactivité, à commencer par la meilleure d’entre elles : Des monstres attaquent la ville. Ce modèle de référence pour tous les lézards, scorpions et autres monstres de Gila démesurés qui suivront, est aussi bien conçu que pouvait l’être un film de studio, en dépit du fait que le directeur du studio, Jack Warner, désapprouva le projet et coupa le budget pour le priver du traitement prévu en couleurs et 3-D. Le réalisateur sous contrat, Gordon Douglas, excelle, et le film a belle allure du point de vue artistique et technique. Cet enfant de sept ans que j’étais a eu des cauchemars pendant des années après avoir vu Des monstres attaquent la ville, mais cela ne m’a pas empêché de chercher tous les films d’épouvante que je pouvais trouver à partir de cet instant. Il semblerait que cela m’ait réussi.

Joe Dante, novembre 2016

Séances

Générique

Réalisateur : Gordon Douglas
Collaborateur à la réalisation : John Prettyman
Assistants réalisateurs : Russ Saunders, Al Alleborn
Scénariste : Ted Sherdeman
Auteur de l'oeuvre originale : George Worthing Yates d'après une histoire
Adaptateur : Russell Hughes
Société de production : Warner Bros.
Producteur : David Weisbart
Distributeur d'origine : Warner Bros. Pictures France
Directeur de la photographie : Sid Hickox
Ingénieur du son : Francis J. Scheid
Compositeur de la musique originale : Bronislau Kaper
Directeur artistique : Stanley Fleischer
Décorateur : Gustav W. Berntsen
Costumier : Moss Mabry
Maquilleurs : Gordon Bau, Henry Vilardo
Coiffeur : Agnes Flanagan
Monteur : Thomas Reilly
Script : Howard Hohler
Coordinateur des effets spéciaux : Ralph Ayres
Coordinateur des effets sonores : William A. Mueller
Photographe de plateau : Jack Woods
Interprètes : James Whitmore (le sergent Ben Peterson), Edmund Gwenn (le docteur Harold Medford), Joan Weldon (le docteur Patricia Medford), James Arness (Robert Graham), Onslow Stevens (le général Robert O'Brien), Sean McClory (le major Kibbee), Chris Drake (Ed Blackburn), Sandy Descher (la petite fille), Mary Ann Hokanson (Madame Lodge), Don Shelton (le capitaine), Fess Parker (Alan Crotty), Olin Howlin (Jenson), Robert Scott Correll (Jerry Lodge), Richard Bellis (Mike Lodge), Joel Smith (le chauffeur de Ben), William Schallert (l'interne), Cliff Ferre (l'homme dans le laboratoire), Matthew McCue (Gramps), Marshall Bradford (le médecin), Grandon Rhodes (le médecin de Los Angeles), Waldron Boyle (le médecin de Crotty), Kenneth L. Smith (un policier d'état), Richard Boyer (un policier d'état), Joe Forte (Putnam, le médecin légiste), Wally Duffy (l'aviateur), Fred Shellac (l'employé), Ann Doran (la psychiâtre), Willis Bouchey (un officiel), Alexander Campbell (un officiel), Norman Field (le général cinq étoiles), Otis Garth (l'amiral), John Maxwell (le docteur Grant), Leonard Nimoy (le sergent), Janet Stewart (l'ingénieure), Dick Wessell (le policier), Dub Taylor (le gardien), Russell Gaige (le médecin légiste), Robert Berger (Sutton), John Beradino (Ryan), Mary Lou Holloway (la blonde), Harry Tyler (un détenu), Oscar Blank (un détenu), Eddie Dew (un officier), James Cardwell (un officier), Dorothy Green (l'infirmière chef), Dean Cromer (le sergent de la police militaire), Larry Dobkin (le mécanicien), Chad Mallory (le chargeur), Gayle Kellogg (l'artilleur), Booth Colman (un reporter), Walter Coy (un reporter), Victor Sutherland (le sénateur), Charles Perry (le soldat), Warren Mace (l'opérateur radio), Jack Perrin (l'officier de l'armée), Hubert Kerns (un conducteur de Jeep), Roydon Clark (un conducteur de Jeep), John Close (la voix du pilote)