En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Espace Presse

Contacts

Elodie Dufour
Attachée de presse
e.dufour@cinematheque.fr
Tél. : + 33 (0)1 71 19 33 65 / + 33 (0)6 86 83 65 00

Assistée d’Emmanuel Bolève
e.boleve@cinematheque.fr
Tél. : + 33 (0)1 71 19 33 49

Expositions et rétrospectives

  • Paysage Cl O Sans Logos

    Exposition GOSCINNY ET LE CINÉMA - ASTÉRIX, LUCKY LUKE & CIE

    Du 4 octobre 2017 au 4 mars 2018

    Exposition coproduite par La Cinémathèque française et la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image, en partenariat avec l'Institut René Goscinny.

    À l’occasion du quarantième anniversaire de la disparition de René Goscinny, La Cinémathèque française et La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, en partenariat avec l’Institut René Goscinny, ont souhaité lui rendre hommage en concevant une grande exposition consacrée aux influences du cinéma sur son travail, ainsi qu’à sa propre œuvre cinématographique. Cette exposition explorera les rapports constants et ô combien féconds entre un scénariste de génie et l’objet de sa rêverie préférée : le cinéma. Elle montrera aussi comment le cinéma et ses genres les plus populaires (burlesque, péplum, western…) ont été parodiés et magnifiés par un créateur dont l’originalité se nourrissait de son immense culture cinématographique

    40 ans après la mort de leur démiurge, les personnages de Goscinny continuent de nourrir la culture populaire internationale. Astérix et Obélix, Lucky Luke ou Le Petit Nicolas sont devenus des personnages de cinéma à part entière. Et Goscinny mérite plus que jamais le surnom affectueux que lui avait donné son ami Gotlib : « Walt Goscinny ».

  • Le mystère Clouzot

    LE MYSTERE CLOUZOT Galerie - Films - Editions - Conférences

    Du 8 novembre 2017 au 29 juillet 2018

    Imaginée à partir des collections de La Cinémathèque française, l'exposition revient sur l'itinéraire de ce "chercheur d'absolu", réalisateur des Diaboliques, du Salaire de la Peur, du Mystère Picasso... Elle met en évidence un Clouzot souvent inattendu grâce à un parcours composé de maquettes de décors, de storyboards, costumes, affiches, photos de tournages, ainsi que de photos d'arts méconnues réalisées par Clouzot lui-même.

     

  • Jeanne Dielman, 23, quai du Commerce 1080 Bruxelles (Chantal Akerman)

    Chantal Akerman

    Du 31 janvier au 2 mars 2018

    Avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International

    et le concours du Centre Wallonie Bruxelles.

    Chantal Akerman est une héritière à la fois de la Nouvelle Vague et du cinéma underground américain. Son œuvre internationale, protéiforme et abondante explore avec élégance les notions de frontière (la trilogie D’Est, Sud et De l’autre côté) et de transmission (Les Rendez-vous d’Anna, No Home Movie). Son entrée fracassante dans le monde du cinéma se fait avec le court métrage Saute ma ville, un bijou où elle se met en scène à l’âge de dix-huit ans dans son appartement bruxellois. Ses films vont de l’essai expérimental (Hotel Monterey, News from Home), aux récits de la solitude (Je, tu, il, elleet Jeanne Dielman, 23 quai du commerce, 1080 Bruxelles), passant par des comédies àl’humour triste (Un divan à New York, Toute une nuit, Golden Eighties) – sans oublier les somptueuses adaptations de classiques littéraires (Proust pour La Captive et Conrad pour La Folie Almayer).

     

  • Lola Montes (Max Ophuls)

    Max Ophuls

    Du 29 novembre au 31 décembre 2017

    FILMS - CONFERENCE

    Max Ophuls débute au cinéma à l'aube du parlant. Il signe plusieurs mélodrames stylés en Allemagne et en France dans les années 1930, puis s'exile à Hollywood. Là, il réalise des films tout aussi personnels, qui tranchent par leur secrète inspiration "Mitteleuropa" avec la tradition hollywoodienne. A son retour en France, il signe d'authentiques chefs-d'oeuvres comme La Ronde, le Plaisir, Madame de... ou Lola Montès.

    CARLOTTA FILMS présente : LA RONDE, POUR LA 1RE FOIS EN VERSION RESTAURÉE 4K
    AU CINÉMA LE 6 DÉCEMBRE 2017

  • Shock Corridor (Fuller)

    Samuel Fuller

    Du 3 janvier au 15 février 2018

    FILMS - CONFERENCE

    Un des grands maîtres du cinéma hollywoodien d'après-guerre. L'oeuvre de Samuel Fuller fait exploser toutes les catégories existantes, qu'elles relèvent du western (I Shot jesse James), du film de guerre (Au-delà de la Gloire) ou du film noir (Le Port de la Drogue), en se mettant aussi au service d'histoires paradoxales (Shock Corridor) grogées de violence et d'émotion.

  • Freaks (Tod Browning)

    Tod Browning

    Du 14 février 2017 au 4 mars 2018

    FILMS - CONFERENCE

    Cinéaste de génie, sa rencontre avec le comédien Lon Chaney est déterminante. Tod Browning lui confie des rôles où celui-ci invente des personnages monstrueux et difformes grâce à un corps d'une plasticité spectaculaire et à son art du maquillage (L'Oiseau noir, L'Inconnu). C'est un maître du bizarre, explorateur de la dimension terrifiante d'un certain carnavalesque qui trouve un aboutissement dans son chef-d'oeuvre, Freaks-La monstrueuse parade.

  • George A. Romero (Diary Of The Dead)

    GEORGE A. ROMERO

    Du 13 au 30 décembre 2017

    FIMS - CONFERENCE ET DIALOGUE

    Révélé en 1968 par La Nuit des morts-vivants qui bouleversa les règles du genre, George A. Romero est l'auteur d'une oeuvre très personnelle, essentielle dans l'histoire du cinéma américain moderne. Avec ses figures de zombies, déclinées dans plusieurs titres tout au long de sa carrière et devenues des silhouettes familières de la pop culture contemporaine, il a énoncé une critique politique radicale de la société américaine, de son goût pour la violence et son aliénation.

  • Reprise (Hervé Le Roux)

    Hommage à Hervé Le Roux

    Du 15 au 17 décembre 2017

    FILMS - PRESENTATIONS DE SEANCES

    Hervé Le Roux a disparu en juillet 2017. Personnalité et cinéaste d'exception, il a réalisé des films qui se jouent de la répartition fiction/documentaire comme de la durée habituelle d'une projection. Trois jours pour voir et revoir Grand bonheur, Reprise, Sortis d'usine On appelle ça... le printemps, et pour découvrir en avant-première son dernier  film, invitation à une rêverie : Portrait de Madame Manet sur un canapé bleu.

  • As I Was Moving Ahead Occasionally I Saw Brief Glimpses Of Beauty (Jonas Mekas)

    Cinéma Lituanien

    Du 15 janvier 2018 au 28 janvier 2017

    Rétrospective organisée à l’occasion du centenaire du rétablissement de l’État Lituanien
    Avec le soutien de l’Ambassade de Lituanie en France

    En présence de Sharnunas Bartas et de Jonas Mekas

    FILMS - AVANT-PREMIERES - DIALOGUES

    Composée d'une vingtaine de films réalisés depuis les années 1960 à nos jours, cette programmation permet de découvrir des auteurs singuliers, parfois renomés (Sharunas Bartas, Arunas Matelis, Audrius Stonys, Jonas Mekas), et des oeuvres essentielles marquées par des thématiques fortes liées au passé soviétique traumatique du pays (déliquescence, clandestinité, errance). Un portrait en creux d'un pays qui questionne son identité, mêlant poésie, puissance sensitive et exigence formelle.

  • Apocalypse Now (F.F. Coppola)

    VITTORIO STORARO En sa présence

    Du 28 février au 5 mars 2018

    FILMS - LECON DE CINEMA

    Avec le soutien de l'Institut Culturel Italien.

    Un des maîtres de la lumière. De Dario Argento (L'Oiseau au plumage de cristal) à Francis Ford Coppola (Apocalypse Now) en passant par Bernardo Bertulucci (Le Dernier Tango à Paris) ou récemment Woddy Allen (Café Society), Vittorio Storaro s'est imposé comme l'un des plus grands chefs opérateurs de son époque.

  • Le Cinéma photographié La Jetée (Chris Marker)

    Exposition CHRIS MARKER

    Du 2 mai 2017 au 29 juillet 2018

    Une exposition conçue par La Cinémathèque française en coproduction avec BOZAR

    Présentation à BOZAR, Bruxelles, du 19 septembre 2018 au 6 janvier 2019

    Catalogue de l'exposition co-édité par Actes Sud et La Cinémathèque française

    Chris Marker (1921-2012) est l’un des créateurs les plus complets de son temps, que son ami Alain Resnais comparait volontiers à Léonard de Vinci. Romancier, essayiste, critique, éditeur, cinéaste, photographe, vidéaste, dessinateur, artiste multimedia, musicien même, il y a peu de domaines où il n’ait excellé. Il fut aussi un cinéaste militant, dévoué à la cause des peuples. Il est l’auteur d’un film devenu une œuvre-culte, La Jetée, son seul film de fiction et le premier récit composé de photographies. Discret à l’excès, farouchement indépendant, Chris Marker a arpenté son temps pour en déchiffrer autant de signes qu’il a été permis à un être humain d’embrasser.

Téléchargement de l'iconographie officielle des expositions

Rubrique réservée aux professionnels identifiés auprès du service presse. Pour obtenir un code d’accès, vous devez remplir ce formulaire.

Pour vous connecter à l’espace réservé, cliquez ici.
Pour réinitialiser votre mot de passe, cliquez ici.

Communiqués de presse