En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Espace Presse

Contacts

Elodie Dufour
Attachée de presse
e.dufour@cinematheque.fr
Tél. : + 33 (0)1 71 19 33 65 / + 33 (0)6 86 83 65 00

Assistée d’Emmanuel Bolève
e.boleve@cinematheque.fr
Tél. : + 33 (0)1 71 19 33 49

Expositions et rétrospectives

  • Couv DP-saison18-19

    SAISON 18-19

    Du 28 août 2018 au 28 juillet 2019

    Découvrez les temps forts de la saison 2018-2019 !

  • Le mystère Clouzot

    LE MYSTERE CLOUZOT Galerie - Films - Editions - Conférences

    Du 8 novembre 2017 au 29 juillet 2018

    Imaginée à partir des collections de La Cinémathèque française, l'exposition revient sur l'itinéraire de ce "chercheur d'absolu", réalisateur des Diaboliques, du Salaire de la Peur, du Mystère Picasso... Elle met en évidence un Clouzot souvent inattendu grâce à un parcours composé de maquettes de décors, de storyboards, costumes, affiches, photos de tournages, ainsi que de photos d'arts méconnues réalisées par Clouzot lui-même.

     

  • Le Cinéma photographié La Jetée (Chris Marker)

    Exposition CHRIS MARKER

    Du 2 mai 2017 au 29 juillet 2018

    Une exposition conçue par La Cinémathèque française en coproduction avec BOZAR

    Dans le cadre du 50e anniversaire de Mai 68 (www.soixantehuit.fr)

    Présentation à BOZAR, Bruxelles, du 19 septembre 2018 au 6 janvier 2019

    Catalogue de l'exposition édité par La Cinémathèque française

    Chris Marker (1921-2012) est l’un des créateurs les plus complets de son temps, que son ami Alain Resnais comparait volontiers à Léonard de Vinci. Romancier, essayiste, critique, éditeur, cinéaste, photographe, vidéaste, dessinateur, artiste multimedia, musicien même, il y a peu de domaines où il n’ait excellé. Il fut aussi un cinéaste militant, dévoué à la cause des peuples. Il est l’auteur d’un film devenu une œuvre-culte, La Jetée, son seul film de fiction et le premier récit composé de photographies. Discret à l’excès, farouchement indépendant, Chris Marker a arpenté son temps pour en déchiffrer autant de signes qu’il a été permis à un être humain d’embrasser.

  • Au hasard Balthazar (Bresson)

    Rétrospective intégrale Robert Bresson

    Du 4 au 29 juillet 2018

    Films - Conférence - Dialogue

    En partenariat avec le Festival International du Filmde la Rochelle et TF1 Studio

    Un des cinéastes les plus solitaires et les plus singuliers du cinéma français. Venu de la peinture, Robert Bresson réalise son premier long métrage en 1943, Les Anges du péché. A partir de 1951 et de son Journal d'un curé de campagne, d'après Bernanos, il abandonne le recours aux acteurs professionnels et privilégie la notion de "modèles" pour atteindre une certaine neutralité de jeu. La recherche d'une forme à la fois sèche et souveraine s'accomplit avec Un condamné à mort s'est échappé en 1956, Pickpocket en 1959, Procès de Jeanne D'Arc en 1962. Cette quête ascétique, ce souci de dédramatiser le récit, a produit une oeuvre radicale, fulgurante (Au hasard Balthazar), hantée, jusqu'aux derniers films (Le Diable probablement, L'Argent), par la question du mal et de la rédemption.

  • Sergio Corbucci (cycle)

    Sergio Corbucci

    Du 9 au 29 juillet 2018

    Sergio Corbucci (1927-1990) est l’un des inventeurs du western italien qu’il enrichit d’idées baroques (Django en 1966, Le Grand Silence en 1968) quand il n’en fait pas le vecteur d’un discours politique anti impérialiste (sa série « révolutionnaire » : Le Mercenaire, Companeros !). Il a pourtant débuté dès les années 1950, servant jusqu’aux années 1960 les genres à la mode comme la comédie (Les Deux Maréchaux) ou le péplum (Romulus et Rémus, Le Fils de Spartacus). Corbucci, inventeur d’une véritable Commedia dell’arte fut l’un des piliers d’un grand cinéma populaire italien aujourd’hui disparu.

  • INT Ete2018 18042018

    Parlons cinéma avec... Jakuta Alikavazovic

    Du 14 juin au 19 juillet 2018

    En partenariat media avec TRANSFUGE

    LA CINÉMATHÈQUE INVITE UNE PERSONNALITÉ À PROGRAMMER QUELQUES SÉANCES POUR PARLER DES “ FILMS DE SA VIE”.

    À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs.

    Jakuta Alikavazovic est romancière. Corps volatils obtient le Goncourt du Premier Roman en 2008, suivront Le Londres-Louxor, La Blonde et le Bunker et, à l’automne 2017, L’Avancée de la nuit : un roman d’amour, un roman sur les histoires que l’on se raconte pour se sentir, enfin, en sécurité. Tous sont parus aux éditions de l’Olivier.

    Jeudi 14 juin à 19h30 - Jeudi 28 juin à 19h30 - Jeudi 12 juillet à 19h30 - Jeudi 19 juillet à 19h30.

  • INT Ete2018 1804218

    Plein les yeux (2) !

    Du 25 au 29 juillet 2018

    Le cinéma a toujours promis des expériences plus grandes que nature, des émotions déclenchées par les images les plus spectaculaires. Pour cette 2e édition, on pourra voir sur le grand écran de la salle

    Henri Langlois des films représentatifs d’une volonté inhérente au 7e art d’en mettre « plein les yeux » aux spectateurs. Grand spectacle garanti !

Téléchargement de l'iconographie officielle des expositions

Rubrique réservée aux professionnels identifiés auprès du service presse. Pour obtenir un code d’accès, vous devez remplir ce formulaire.

Pour vous connecter à l’espace réservé, cliquez ici.
Pour réinitialiser votre mot de passe, cliquez ici.

Communiqués de presse