En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Espace Presse

Contacts

Elodie Dufour
Attachée de presse
e.dufour@cinematheque.fr
Tél. : + 33 (0)1 71 19 33 65 / + 33 (0)6 86 83 65 00

Assistée d’Emmanuel Bolève
e.boleve@cinematheque.fr
Tél. : + 33 (0)1 71 19 33 49

Expositions et rétrospectives

  • Couverture2707 1

    Programme Septembre-Novembre 2017

    Du 30 août au 30 novembre 2017

    René Goscinny ou l’histoire d’un auteur immensément populaire habité par une idée fixe : le cinéma, s’en servir, le servir, devenir cinéaste après avoir été le scénariste le plus lu et influent de son temps. Et finalement réaliser son rêve le plus fou et le plus dispendieux : créer de toutes pièces un studio d’animation, comme Walt Disney, dans une France où rien n’existe encore (sauf Grimault et Laloux), les biens nommés Studios Idéfix. Goscinny et le Cinéma. Astérix, Lucky Luke & Cie, une exposition pour montrer de manière originale comment le cinéma a été l’imaginaire
    universel du XXe siècle et comment il a innervé les autres grands arts populaires, et la bande dessinée en premier lieu.
    Mais avant Goscinny, ses influences, son génie et sa postérité, Jean Vigo, Jacques Tourneur et Milos Forman auront ouvert la saison, trois cinéastes irréductibles et secrets.
    En novembre, ce sera au tour de Henri-Georges Clouzot d’avoir les honneurs d’une exposition, à la Galerie des donateurs. Hommage mérité pour un cinéaste qui maîtrise très tôt son écriture (L’assassin habite au 21, Le Corbeau, Quai des Orfèvres), avant de connaître un succès international avec des films aussi audacieux que Le Salaire de la peur ou Les Diaboliques. Mais on a un peu oublié que Clouzot était aussi un plasticien aventureux, influencé par l’art de son temps et ouvert au dialogue pluridisciplinaire.
    Et comme la Cinémathèque est la maison des grands cinéastes, qu’il faut montrer encore et toujours, tant la perception que nous avons de leur oeuvre évolue au fil du temps, nous rendrons hommage à Luchino Visconti et Roman Polanski, deux démiurges, deux cinéastes de la pleine maîtrise stylistique.
    Une intégrale Claire Denis, un hommage à Howard Shore et une ambitieuse programmation « Hong Kong, 20 ans/20 films (1997-2017) », en présence de la grande Ann Hui, complètent ce riche tableau d’automne, qui se propose de parcourir une fois de plus tout le spectre du cinéma,
    du plus populaire au plus radical.
    D’Ouest en Est aussi, puisque « L’URSS des cinéastes » célèbrera la Révolution d’octobre 1917 en montrant près de 100 films soviétiques sur deux programmes.

  • DP Vignette

    Saison 2017-2018

    30 août 2017

    De Jacques Tourneur à la rentrée, à Samuel Fuller pour commencer 2018, de Claire Denis et Roman Polanski, à Louis Malle et Fassbinder, de Milos Forman à Luchino Visconti ou Chantal Akerman, la programmation de cette saison sera extraordinairement riche et diverse.

    Du côté des expositions, Goscinny et le cinéma. Astérix, Lucky Luke & Cie montrera de façon à la fois savante et ludique comment le cinéma et la bande-dessinée se répondent et se complètent à travers l'oeuvre d'un scénariste de génie, littéralement obsédé par le cinéma, jusqu'à créer le plus grand studio d'animation d'Europe, les Studios Idéfix.
    En novembre, la Galerie des Donateurs du Musée de La Cinémathèque sera dédiée à un cinéaste français aussi classique que visionnaire : Henri-Georges Clouzot. Exposition accompagnée d'une rétrospective intégrale et d'une importante publication.
    Et au printemps, la seconde grande exposition de l'année sera consacrée à un cinéaste aussi discret qu'influent, qui a eu autant de vies qu'un chat, son animal totémique et porte-parole, mais qui n'était ni frileux ni sédentaire : Chris Marker, ses 1000 vies, ses films-essais et son insatiable curiosité – qui fit de lui l'un des pionniers du net et renforça encore son image de chamane

  • Paysage Cl O Sans Logos

    Exposition GOSCINNY ET LE CINÉMA - ASTÉRIX, LUCKY LUKE & CIE

    Du 4 octobre 2017 au 4 mars 2018

    Exposition coproduite par La Cinémathèque française et la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image, en partenariat avec l'Institut René Goscinny.

    À l’occasion du quarantième anniversaire de la disparition de René Goscinny, La Cinémathèque française et La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image d’Angoulême, en partenariat avec l’Institut René Goscinny, ont souhaité lui rendre hommage en concevant une grande exposition consacrée aux influences du cinéma sur son travail, ainsi qu’à sa propre œuvre cinématographique. Cette exposition explorera les rapports constants et ô combien féconds entre un scénariste de génie et l’objet de sa rêverie préférée : le cinéma. Elle montrera aussi comment le cinéma et ses genres les plus populaires (burlesque, péplum, western…) ont été parodiés et magnifiés par un créateur dont l’originalité se nourrissait de son immense culture cinématographique

    40 ans après la mort de leur démiurge, les personnages de Goscinny continuent de nourrir la culture populaire internationale. Astérix et Obélix, Lucky Luke ou Le Petit Nicolas sont devenus des personnages de cinéma à part entière. Et Goscinny mérite plus que jamais le surnom affectueux que lui avait donné son ami Gotlib : « Walt Goscinny ».

Téléchargement de l'iconographie officielle des expositions

Rubrique réservée aux professionnels identifiés auprès du service presse. Pour obtenir un code d’accès, vous devez remplir ce formulaire.

Pour vous connecter à l’espace réservé, cliquez ici.
Pour réinitialiser votre mot de passe, cliquez ici.

Communiqués de presse