En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Parlons cinéma

La Cinémathèque invite une personnalité à programmer quelques séances pour parler des « films de sa vie ». À chaque séance, projection d’un film, suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs.

Un rendez-vous régulier, une programmation spécifique, pour découvrir ou revoir autrement des images que l’on croyait connaître, pour écouter chaque fois une parole singulière et échanger des idées. À chaque séance, la projection du film est suivie d’une prise de parole et d’un dialogue avec les spectateurs.

Infos pratiques

Tarifs

  • Plein tarif 6,50 €
  • Tarif réduit 5,50 €
  • Moins de 18 ans 4 €
  • Carte Ciné Famille Adultes 5 €
  • Carte Ciné Famille Enfants 3 €
  • Libre Pass Gratuit

Formules d'abonnement

La Cinémathèque sans compter !
Carte amortie à partir de deux séances par mois.

Invitations et réductions pour toute la famille durant toute une année

6 places de cinéma à utiliser en toute liberté, seul ou accompagné.

Durant un an, accès à un ensemble unique de documents et archives sur le cinéma mondial

Dans les salles

Films, rencontres, conférences, spectacles

Parlons cinéma avec Tanguy Viel

Les trois films que j'ai choisis sont tout simplement ceux qui sont revenus le plus souvent à la surface de ma pensée, par-delà mille autres et les années qui passent, comme figurant chacun une énigme profonde et inépuisable à mes yeux : à chaque fois que je les revois, à chaque fois que j'y repense, ils réordonnent imparablement le monde, non en résolvant ladite énigme mais en la déposant, dans ses ambivalences mêmes, au cœur des images. Les trois films, si différents soient-ils, ont cela en commun qu'ils renversent infiniment les forces en présence : riches et pauvres, parents et enfants, morts et vivants, ils supportent le mouvement baroque qui les met sens dessus-dessous. Les personnages y font tous l'épreuve de la domination et du pouvoir manipulateur. Mais, à l'instar des morts-vivants de Romero, aussi hébétés soient-ils à l'orée du film, ils vont retrouver le fil du labyrinthe où on les a plongés. En un mot comme en mille, ils vont réapprendre à penser.

Tanguy Viel


Chaque séance est présentée par Tanguy Viel et suivie d'une discussion avec lui.

Tanguy Viel publie son premier roman, Le Black Note, en 1998 aux Éditions de Minuit qui feront aussi paraître Cinéma (1999), un livre tout entier consacré à un seul film ; L'Absolue perfection du crime (2001), le récit d'un hold-up miné de l'intérieur ; Insoupçonnable (2006) ou un suspense sur fond de machination ; Paris-Brest (2009), un roman familial à tiroirs le temps d'un aller-retour ; La Disparition de Jim Sullivan (2013), un roman américain doublé de son commentaire sur « le roman à l'américaine » ; Article 353 du code pénal (2017) ou une vie vue dans un flash-back. Aux éditions Naïve. Tanguy Viel a aussi publié Hitchcock, par exemple (2010) ou le casse-tête d'établir la « simple » liste de ses dix films préférés...

Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
23 juin 2017
24 juin 2017
25 juin 2017
26 juin 2017
27 juin 2017
28 juin 2017
30 juin 2017
1 juillet 2017
2 juillet 2017
3 juillet 2017
4 juillet 2017
5 juillet 2017
6 juillet 2017
7 juillet 2017
8 juillet 2017
9 juillet 2017
10 juillet 2017
11 juillet 2017
12 juillet 2017