En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

Fenêtre sur les collections de la Cinémathèque

Ce rendez-vous mensuel propose un parcours dans la collection films de la Cinémathèque française. Au gré des restaurations, des tirages ou des enrichissements, il s’agit de compléter notre connaissance de l’histoire du cinéma et d’ouvrir notre archive au public.

La collection constituée par Henri Langlois englobe tout le cinéma : expressionisme, cinéma américain, avant-garde et « auteurs » de la période muette (Jean Epstein, Louis Feuillade ou Léonce Perret). Langlois réunit aussi des fonds importants de films des sociétés Albatros ou de la Triangle.

Aujourd’hui, la Cinémathèque a entrepris un vaste chantier de restauration des couleurs et teintes d’œuvres muettes dont la dramaturgie se voit ainsi largement revue. Elle restaure aussi des œuvres emblématiques de certains catalogues français. Ces travaux seront régulièrement présentés, ainsi que des séances thématiques animées par des historiens ou des archivistes. Pour illustrer l’actualité des enrichissements, des copies récemment déposées seront également projetées.

Dans les salles

Films, rencontres, conférences, spectacles

Lillian Hall-Davis

Lillian Hall-Davis (1898-1933) débute dès 1917 une prometteuse carrière d'actrice, au Royaume-Uni, à trois reprises avec Alfred Hitchcock, avec des incursions en France et en Allemagne. Mais elle mettra tragiquement fin à sa vie, dépassée, comme d'autres comédiens, par le cinéma parlant.

Lumière sur une société méconnue des années 1910 - Éclipse

En collaboration avec le projet ANR CINÉ08-19 qui porte sur l'histoire du cinéma en France de 1908 à 1919 et dont La Cinémathèque française est partenaire, les deux séances consacrées à la société de production Éclipse entendent faire (re)découvrir les films de cette firme méconnue, qui a œuvré de 1906 au début des années 1920. Société cinématographique parmi les plus importantes de l'époque, à la suite de Pathé, Gaumont et Éclair, Éclipse diversifie sa production suivant le modèle de ses consœurs et propose aussi bien des drames (Jeanne Doré, La Phalène bleue) que des séries comiques (Maud), ou encore des dessins animés (Les Allumettes fantaisistes).Exceptionnellement, lors de ces deux séances, seront projetés des films provenant d'autres collections que celles de la Cinémathèque, en l'occurrence du CNC, le projet CINÉ08-19 se fondant sur un partenariat entre chercheurs universitaires et représentants de plusieurs institutions patrimoniales (CNC, La Cinémathèque française, ECPAD, Musée Albert-Kahn).

Rencontres et conférences

Partenaires et remerciements

Mark Rapaport, Les Films du Jeudi

Partenaire des ciné-concerts

Sacem