L'année 2017-2018

Édito

Focus : des lieux et des histoires

Ressources et suggestions

Les participants de cette année

Blog

2017 2018 Annee en Cours 7

2017 2018 Annee en Cours 5

ÉDITO

Montrer / raconter

Le cinéma oscille depuis son origine entre les lieux qu’il nous montre et les histoires qu’il nous raconte. Cette année sera dédiée à questionner les frontières de ces lieux où s’inscrivent des histoires, ce qui les fait exister en tant qu’espaces différenciés du reste de l’espace, ce qui s’y joue, comment on y accède, comment on y revient… Lieux sacrés ou interdits, lieux de mémoire et d’histoire, lieux oniriques, lieux alternatifs : tous seront évoqués, à travers le choix de films et d’extraits de toutes les époques et de toutes les cinématographies.

45 ateliers mis en place dans 8 régions en France (métropole et outre-mer) et dans 15 pays viendront présenter leurs films sur cette question, en juin, lors des Rencontres internationales « A nous le cinéma ! » à La Cinémathèque. Avec la participation du Japon, pour la première fois, sous la houlette du réalisateur Nobuhiro Suwa.

2017 2018 Annee en Cours 3b

 2017 2018 Annee en Cours 1

La Belle et la Bête 2

2017 2018 Annee en Cours 4b

 

FOCUS

Des lieux et des histoires

Un lieu, au cinéma, n’est pas un simple décor, ni juste un espace

Beaucoup d’histoires de cinéma naissent de lieux concrets qui les ont inspirées. D’autres, plus mentales, ont besoin de trouver un lieu réel pour s’incarner dans un film. Le cinéma se joue souvent entre ces deux pôles : celui du lieu où évoluent les personnages et celui de l’histoire qu’ils vivent dans le scénario.

Le personnage du petit Ahmad de Où est la maison de mon ami ? de Kiarostami n’existerait pas sans la réalité concrète des deux villages de montagne entre lesquels il fait des allers retours. Le scénario de La Nuit du chasseur de Charles Laughton est aussi celui des lieux symboliques que les deux enfants traversent : la maison de la mère, la cave, la rivière, la grange, la maison de la vieille dame qui les accueille.

Tout d’abord, un lieu n’est pas « générique ». Ce n’est pas la colline, ou le jardin, mais telle colline précise, tel jardin unique parmi tous les jardins. Un lieu est forcément circonscrit, délimité, singulier. Un pays, une ville, ne sont pas des lieux.

L’espace est une notion objective et homogène. Les caractéristiques d’un espace relèvent de la géométrie et sont les mêmes pour tous. Un lieu, au contraire, est fait de souvenirs, d’affects, différents pour chacun, de résonances personnelles.

Un lieu n’existe que pour un individu, ou une petite communauté, qui en a une expérience directe, et presque toujours affective. Un lieu ça a une mémoire, une histoire, souvent un nom pour celui ou ceux pour qui il compte.

Les lieux, quand ils ne sont pas de purs décors, racontent aussi leur propre histoire, celle de leur mémoire et de leur culture

Le lieu c'est ce qui connecte le réel, l'imagination et la mémoire. Ce qui constitue l’essence même du cinéma.

Des espaces personnels dans l’espace commun

Michel Foucault a inventé le concept d’hétérotopie qui est très éclairant pour penser le rapport entre l’espace objectif, homogène, et les espaces hétérogènes que les hommes en isolent. L’enfance est le moment de la vie où ce travail de privatisation affective d’espaces personnels dans l’espace commun est le plus actif et productif. Beaucoup de romans et de films en témoignent. Je pense, entre autres, à L’esprit de la ruche de Victor Erice, à Zéro de conduite de Jean Vigo, et à tant d’autres que nous allons repérer. Le film posthume de Manoël de Oliveira, La Visite ou Mémoires et confession, en est le plus pur des exemples : son scénario, c’est le lieu même.

Alain Bergala

 

Ressources, suggestions

Des lieux et des histoires : ressources (bibliographie, liens),
 et extraits de textes, pour aborder la question ou pour aller plus loin.

2017 2018 Frise Bibliographie2

 

Les participants

ALLEMAGNE : Deutsche Kinemathek, Berlin et l'Université de Brême ARGENTINE : La Cinemateca y Archivo de la Imagen Nacional, Rosario BELGIQUE : Service de Culture Cinématographique et Cinémathèque royale de Belgique, Bruxelles BRESIL : Imagens em Movimento (association Raiar) avec la Cinemateca do Museu de Arte Moderna (MAM-Rio), Rio de Janeiro / Escola Carlitos avec la Cinemateca Brasileira, São Paulo BULGARIE : Association Arte Urbana Collectif avec le Festival "Rencontres du Jeune Cinéma Européen", Sofia ESPAGNE : Cinema en curs (association A Bao A Qu), Barcelone FINLANDE : IhmeFilmi ry et la Cinémathèque finlandaise, Helsinki INDE : Children’s Film Academy, Mumbai JAPON : Children meet cinema, Tokyo LITUANIE : Meno Avilys, Vilnius MEXIQUE : EduKino avec la Cineteca Nacional, México PORTUGAL : Association Os Filhos de Lumière avec la Cinemateca Portuguesa, Lisbonne ROYAUME-UNI (ANGLETERRE et ECOSSE) : British Film Institute, Londres / Centre for the Moving Image, Edimbourg.

FRANCE : Auvergne-Rhône-AlpesCinéma Mon Ciné, Saint Martin D’Hères Corse: Corsica.Doc et La Cinémathèque de Corse Grand-Est:  Vidéo Les Beaux Jours, Strasbourg Guadeloupe: L’Artchipel Scène nationale de la Guadeloupe Ile-de-France: La Cinémathèque française, Paris Martinique: Tropiques Atrium, Scène nationale de Martinique Occitanie: Institut Jean Vigo-Cinémathèque euro-régionale, Perpignan Provence-Alpes-Côte d'Azur: Cinéma Jean Renoir, Martigues.

 

Blog

Le blog du Cinéma, cent ans de jeunesse permet aux participants de faire connaissance et d’échanger tout au long de l'année sur la vie des ateliers, leurs découvertes, l’avancée de leur travail.

2017 2018 BLOG 

retour

Sponsors 2017