En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d'analyse et de pertinence     Oui, j'accepte  Non, je souhaite en savoir plus

John Cassavetes sur le web

23 mai 2019

John Cassavetes tourne Husbands avec Ben Gazzara et Peter Falk

John Cassavetes tourne Husbands avec Ben Gazzara et Peter Falk


▪ C'était quoi John Cassavetes, en 10 petites madeleines pour Blow up.

▪ L'intensité des très gros plans de Cassavetes dans un supercut signé Colin Earner.

▪ Pourquoi il faut voir les films de Cassavetes selon Julie Gayet.

▪ Les bons conseils pour faire un bon film, « un film libre », selon Cassavetes.

▪ Gena Rowlands était ouvreuse dans un cinéma new-yorkais, Peter Falk assistait à un match des Lakers. Cassavetes et sa bande : comment ils se sont rencontrés.

▪ Falk, Gazzara, Cassavetes, qui est le plus têtu ou le plus vaniteux, selon Peter Falk.

▪ L'acteur Cassavetes pour la télé, face à l'inspecteur Columbo ou dans un épisode de la série Alfred Hitchcock presents.

▪ Le metteur en scène dans le making-of exalté de Husbands ou sur le tournage effervescent de Love Streams.

▪ Son formidable coup de gueule, en 1978, contre la culture de masse, alors que son dernier film, Opening Night, peine à remplir les salles.

▪ Un long texte (en anglais) sur les nombreux points communs entre le cinéma de Cassavetes et celui de Pialat.

▪ Quand le jeune Steven Spielberg s'occupait du café et des cigarettes sur le tournage de Faces.

"Yeah, you are a great filmmaker, one of my favorites. But what your films illuminate most poignantly is that celluloid is one thing and the beauty, strangeness and complexity of human experience is another." La lettre de Jim Jarmusch adressée à John Cassavetes (en VF ici).

▪ Dans Tout sur ma mère, Almodóvar rend hommage à Eve de Mankiewicz mais aussi à Opening Night, notamment quand Huma (Marisa Paredes) devient le double de Myrtle (Gena Rowlands), en miroir dans cette vidéo. Le cinéaste espagnol explique l'influence du film de Cassavetes ici (anglais / espagnol).


La confidence

«  La distribution d'Une femme sous influence fut un cauchemar. On nous rétorquait sans cesse : "Qui veut voir un film sur la dépression d'une femme d'âge mûr ?" Certains distributeurs l'aimaient beaucoup mais ils ne savaient pas quoi en faire. Martin Scorsese est alors intervenu en menaçant de retirer Mean Streets de la programmation du New York Film Festival s'ils ne prenaient pas aussi Une femme sous influence. » (Gena Rowlands, dans l'entretien donné à L'Obs en juillet 2012, étrangement d'actualité avec l'inquiétude des grandes invisibles, les quinquas du cinéma français.)

Une femme sous influence (John Cassavetes)


Vu à la TV

John Cassavetes, Ben Gazzara et Peter Falk viennent faire la promo de Husbands au Dick Cavett Show, le 18 septembre 1970. Et ils sont complètement beurrés.